Ville de Seclin
ACCEO
Accessibilité
Nous contacter

Michel Bocquet : l’aventure au bout de l’objectif

Il est des destins peu communs, romanesques à souhait. C’est peut-être votre voisin, ici à Seclin, et vous ne le savez pas encore… Voici le parcours incroyable du Seclinois Michel Bocquet, aussi discret que persévérant et rigoureux. C’est l’histoire d’un fils d’ouvriers devenu musicien, chef de l’orchestre du 43e Régiment d’Infanterie de Lille, puis chef d’orchestre de la garde présidentielle du Gabon ! C’est aussi l’histoire d’un passionné de photo et d’informatique qui nous livre de magnifiques images de Seclin et d’ailleurs. Portrait de celui qui préfère être derrière l’objectif.

« Mes parents se sont rencontrés à la filature et je suis né à Lille il y a bientôt 73 ans… » La vie et le récit de Michel Bocquet commencent ainsi, et le moins qu’on puisse dire c’est que les 72 années suivantes ont été bien remplies !

Michel Bocquet a grandi à Haubourdin, Lille, Loos. Son destin semblait tout tracé : « mon père voulait que je devienne plombier comme mes frères, mais moi j’ai toujours été passionné de musique, puis de photo et d’informatique », sourit-il humblement. Michel Bocquet est comme ça humble… mais diablement tenace. Alors quand le destin tarde à frapper à la porte, c’est lui qui le convoque et chez Michel Bocquet, les coups de dés sont des coups de maître !

Michel Bocquet 2

D’ouvrier en confiserie à chef de l’orchestre du 43e RI

Michel a 14 ans quand il doit quitter l’école et commencer à travailler. Ce sera à la confiserie de Loos, puis comme plombier. Mais il ne perd jamais de vue sa passion pour la musique et « avec mon dimanche, je me suis offert des cours de musique. J’ai d’abord appris l’accordéon puis le saxophone. Mon prof de musique m’a incité à intégrer l’armée et le fameux orchestre du 43e RI. J’y suis entré à 20 ans, j’étais heureux ! », se remémore le musicien qui  gravi tous les échelons de la partition : premier prix de saxo du Conservatoire de Lille en 1972, chef de la section jazz puis chef de l’orchestre du 43e RI ! De concerts en enregistrements de disques : un métier prenant mais passionnant.

 Michel Bocquet 1

De Lille à Libreville, au Gabon

Alors qu’il a 35 ans, une femme et deux enfants, Michel ne laissera pas passer le deuxième coup du sort. « J’ai été contacté par un expatrié français au Gabon qui m’a proposé de devenir chef de l’orchestre de la garde présidentielle d’Omar Bongo. J’ai atterri à l’aéroport de Libreville en novembre 1984. » Il a été cueilli par la chaleur… et accueilli par la garde présidentielle. Les cérémonies officielles se sont alors enchaînées, les rencontres avec des personnages éminents aussi. Jusqu’en 1993. « Suite à la chute du mur de Berlin, l’Afrique a aussi subi les répercussions avec le multipartisme et les conflits interethniques. Nous étions suspectés, il y avait un couvre-feu. » La situation politique s’est un peu calmée, mais Michel a rencontré celle qu’il magnifie dans ses photos, une source d’inspiration inextinguible : son épouse Perpétue, avec qui il a eu deux enfants.

1993 retour dans le Nord de la France, à Ronchin puis Seclin dès 1994. Nouveau tournant, nouveaux métiers : secrétaire, commerçant, et employé au service des finances de la Maison Enfance et Famille de Lille (les enfants de l’Aide Sociale à l’Enfance du Département), service pour lequel il a conçu de nombreux programmes informatiques. Michel n’était pas comptable mais sa rigueur a fait mouche. Engagé à fond comme en toutes choses, il a pris sa retraite à l’âge de 66 ans !

40.000 photos et Président

Jeune retraité, Michel creuse sa passion de la photo, il adhère en 2014 au club des Weppes et 40.000 superbes clichés plus tard – des photos de rue, des portraits… -, il est désormais le Président du club photos d’Ennetières-en-Weppes et adhérent de la Fédération Française de photo. Comme à chaque étape de sa vie, Michel pose ses valises comme apprenti et termine tout en haut de la hiérarchie.

Qui sait quelles surprises le destin réservera encore à Michel Bocquet ? On n’arrête pas une vie aussi pleine de rebondissements. L’aventure se trouve… derrière l’objectif.

Pour admirer les photos de Michel Bocquet : page Facebook www.facebook.com/59.Photographe  ou sur Flikr https://www.flikr.com/photos/michel_bocquet . Il expose également avec le club photos d’Ennetières-en-Weppes les 24 et 25 juin au Foyer Rural.

Ville de Seclin
Hôtel de Ville
89 rue Roger Bouvry
59113 Seclin
Localiser


Tel: 03.20.62.91.11

Nous écrire
Horaires d'ouverture:

Lundi : 8h-30 à 12h - 13h30 à 18h
Mardi : 08h30 à 12h - 13h30 à 17h
Mercredi : 08h30 à 13h - 13h30 à 17h
Jeudi : 08h30 à 12h - 13h30 à 17h
Vendredi : 08h00 à 12h - 13h30 à 17h
Samedi : 08h30 à 12h
Nos partenaires
Office de Tourisme de Seclin et Environs Groupe Hospitalier Seclin La MEL Lille