Site officiel de la ville de Seclin


Accueil du site > Actualités Seclinoises > 71ème anniversaire du 8 mai 1945 : la Paix plus que jamais !

71ème anniversaire du 8 mai 1945 : la Paix plus que jamais !


La commémoration de la fin de la Seconde Guerre Mondiale, dimanche dernier, a emmené les Anciens Combattants, élus, bénévoles des associations, enseignants, et élèves seclinois, à la stèle des Résistants fusillés en 1944 au Fort, au Monument aux Morts, puis à la salle des fêtes.

JPEG - 1.4 Mo
Des gerbes de fleurs ont été déposées au Monument aux Morts

En plus de l’hommage officiel aux 60 millions de victimes de cette catastrophe mondiale, en plus des dépôts de gerbes et des allocutions, un film réalisé par la Ville sur les traces des collégiens en visite aux Forts de Bondues et Seclin, a été diffusé. Puis les élèves de CM2 de l’école Jules-Verne ont présenté un spectacle magistral… qui consacre la nécessité absolue de sauvegarder la Paix.

Emotion, engagement, et détermination pour la Paix

JPEG - 1 Mo
Le dépôt de gerbes de fleurs au Fort de Seclin

Emotion, engagement, et détermination pour la Paix, qui n’a jamais été aussi menacée depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale. Tels sont les maîtres mots qui ont marqué les cérémonies de commémoration du 8 mai 1945 à Seclin.

JPEG - 1.2 Mo
L’Union Musicale au Fort de Seclin

Emotion intense quand les musiciens de l’Union Musicale ont procédé à la sonnerie aux morts dans le havre de verdure du Fort de Seclin, baigné de soleil et de lumière, 72 ans après le massacre de 69 Résistants par les soldats du régime nazi. Comme une ironie du sort : un décor si paisible, presque féérique, pour rappeler d’horribles crimes contre l’humanité…

Engagement de nombreuses forces vives seclinoises (musiciens, gymnastes, Anciens Combattants, élus), au Monument aux Morts, avec les dépôts de gerbes en hommage aux soldats seclinois, et aux civils – encore plus nombreux – décimés par cette atroce guerre.

Les jeunes ouvrent le chemin vers la Paix

PNG - 467.1 ko

Détermination de toutes les générations pour sauvegarder la Paix, tant menacée sur toute la planète, et jusqu’à nos portes, aujourd’hui. Après le message officiel lu par Roger Mille et le film retraçant le voyage de mémoire des 3e du collège Demailly aux Forts de Bondues et Seclin, le maire, Bernard Debreu, a rappelé que « lorsque nous commémorons une guerre à Seclin, c’est avant tout de la Paix que nous voulons parler ».

Il a tenu également à remercier Jean Choquet, agriculteur bien connu dans notre ville, et à saluer l’extraordinaire témoignage qu’il vient de nous livrer au travers de son recueil « Enfant de la Guerre ». Jean Choquet avait 11 ans à la déclaration de guerre, et 16 ans à la Libération de Seclin. Son témoignage est poignant, indispensable à notre mémoire collective. Bernard Debreu a d’ailleurs transmis ces précieux écrits à Nathalie Tocque, directrice de l’école Jules-Verne, qui en fera le meilleur usage, à n’en pas douter.

PNG - 401.7 ko

En effet, le spectacle présenté par les enseignantes et les élèves de CM2 de l’école Jules-Verne dimanche dernier, restera encore une fois dans nos annales, comme « une œuvre essentielle pour une valeur primordiale : la Paix ».