Site officiel de la ville de Seclin


Accueil du site > Actualités Seclinoises > Vœux du Maire : « Résister se conjugue au présent ! »

Vœux du Maire : « Résister se conjugue au présent ! »


Pas loin de 500 personnes se sont pressées dans la salle des fêtes, lundi 9 janvier, pour la cérémonie des vœux du maire à la population. Les élus seclinois étaient entourés de leurs homologues des communes voisines et amies, des responsables associatifs, et de nombreux Seclinois très attachés à la convivialité de ce moment de retrouvailles, de chaleur humaine, et de projets collectifs. Après le film rétrospective de l’année 2016 entièrement réalisé par le service communication de la Ville, c’est Jocelyne Saielli, bénévole depuis 21 ans aux Restos du Cœur, qui a pris la parole au nom de la société civile. Le maire, Bernard Debreu, a enchaîné sur un propos volontariste sur la thématique de la résistance et de la solidarité. Il a ensuite remis la Médaille de la Ville à trois valeureux Seclinois : Nelly Vandecastèle, Denyse Brillon, et Robert Decherf. La cérémonie s’est terminée en beauté et en chansons, grâce au talent et à la bonne humeur des choristes d’Aviatis, qui font régulièrement les belles heures des mélomanes seclinois.

Jocelyne Saielli : « belle année pleine de solidarité ! »

La bénévole, très impliquée dans la vie seclinoise et connue de tous, a dû braver son humilité pour prendre le micro. Heureusement, Didier Van Bellegem, responsable des Restos du Cœur de Seclin et plusieurs de ses 22 compagnons de solidarité ont accompagné Jocelyne dans ses vœux aux Seclinois. Après 21 ans de campagnes au profit des plus démunis - 164 familles et 338 personnes l’an dernier, chiffre en constante augmentation ! – Jocelyne a décrit le quotidien de « ceux qui aident ceux qui n’ont rien  »… et notamment « le travail de l’ombre : le stockage, le tri, etc… qui prennent énormément de temps.  » Membre du Centre Communal d’Action Sociale de la Ville, Jocelyne a aussi souligné l’extraordinaire partenariat qui lie les bénévoles des nombreuses associations caritatives seclinoises. Une vraie spécificité de notre commune, qui permet aux Seclinois les plus en difficulté d’être mieux aidés et entourés. Pour finir son propos, Jocelyne a souhaité que « les habitants de notre chère ville accèdent tous à des conditions de vie décentes… dans la chaleur humaine et la bonne humeur. »

Bernard Debreu : « Résister, c’est créer ; créer c’est résister ! »

C’est par des citations de grands Résistants que le maire, Bernard Debreu, a débuté son discours : Lucie Aubrac, d’abord, qui a dit «  le mot résister doit toujours se conjuguer au présent  » et Stéphane Hessel « créer, c’est résister ; résister, c’est créer.  » Dans le contexte international et national très tendu, le maire a rappelé les priorités : « Liberté, Egalité, Fraternité… et Paix.  » Au niveau local, il a insisté sur le fait qu’à Seclin, « nous voulons continuer à vivre, à espérer, à créer, à aider. » Bernard Debreu a ensuite décliné tous les grands projets qui feront de 2017 une année de création et de résistance à l’adversité à Seclin : la restauration en cours de la Collégiale Saint-Piat et celle, imminente, de l’Hôpital Marguerite de Flandre. Deux Monuments Historiques de première importance. Il est également revenu sur la construction de la nouvelle crèche municipale « Les P’tits Loups » et la halte-garderie, boulevard Hentgès. Le grand projet du mandat sera terminé fin 2017 pour les 30 ans de la structure, si tout se déroule comme prévu.

Rénovations et logements

Les bâtiments existants seront également rénovés : l’ancienne Trésorerie, rue Jean-Jaurès, qui accueillera la Police Municipale et le service Culture ; l’Espace Communal Mouchonnière qui sera agrandi ; et l’ancien théâtre du Parc de la Ramie, qui abritera l’épicerie solidaire, mais aussi le Secours Populaire et les colombophiles. En parallèle, de nombreuses actions seront menées en matière de développement durable et de transition énergétique. Lors de la soirée, il fut aussi question de construction de logements neufs : « une nécessité dans toutes les communes de la Métropole lilloise, afin de rapprocher l’habitat de l’emploi (13.000 salariés à Seclin) ». Outre les 188 logements livrés en 2016 ou en cours de construction dans les différents quartiers, le maire a cité également deux projets d’envergure : la reconquête des friches Lincrusta (200 logements) et Danone (environ 300 logements, des espaces verts partagés, des commerces et équipements publics). « Tout cela en concertation permanente avec les habitants », comme cela se fait au sein du Conseil Citoyen de La Mouchonnière. Et tout cela également « en portant une attention particulière aux plus fragiles : les enfants, les personnes âgées, les personnes porteuses de handicap. » Bref, une année 2017 d’action et de résistance aux aléas de la vie et du monde.

Trois Médaillés de la Ville

Trois personnalités seclinoises particulièrement méritantes ont reçu la Médaille de la Ville :

-  Nelly Vandecastèle : une bénévole très active pendant 20 ans à l’aumônerie du collège Demailly, encore aujourd’hui dans la paroisse, mais aussi à la Sauvegarde de la Collégiale Saint-Piat, à l’ADE (Aide aux Défavorisés Economiques), et désormais au Conseil Citoyen de La Mouchonnière.

-  Denyse Brillon : la présidente de l’épicerie solidaire « Le Bol d’Air » est bénévole depuis la création, en 2011. Elle fait aussi partie du groupe « Estime de Soi », dont les saynètes théâtrales sont désormais très attendues, et participe à l’organisation de « Nos Quartiers d’Eté ». Tout naturellement, elle a également intégré le Conseil Citoyen de La Mouchonnière fin 2016.

-  Robert Decherf : l’ancien agriculteur est très connu à Seclin. Il est né dans la ferme familiale de la rue Jean-Baptiste Lebas où il habite encore aujourd’hui. Très ami avec un autre agriculteur emblématique, Jean Choquet, Robert Decherf avait seulement 13 ans lorsque la Seconde Guerre Mondiale a éclaté. Les deux amis ont connu des moments très difficiles pendant cette période. L’an dernier, ils ont réuni leurs précieux souvenirs de cette époque dans un récit essentiel pour la mémoire de Seclin et des Seclinois.