Site officiel de la ville de Seclin


Accueil du site > Actualités Seclinoises > Une sécession, des subventions, et la dématérialisation

Au Conseil Municipal du 16 janvier

Une sécession, des subventions, et la dématérialisation


Eric Drelon quitte le groupe d’opposition FDS

Eric Drelon, élu en mars 2014 avec le groupe d’opposition FDS, a expliqué pourquoi il a décidé de le quitter. Membre du parti UMP, il estime « logique que l’UMP soit représentée au sein du Conseil, au même titre que le PCF, le PS, et Europe Ecologie – Les Verts. L’UMP a une voix à faire entendre dans le débat démocratique. Je siégerai dans un état d’esprit d’opposition résolue mais constructive. Je n’utiliserai jamais le procédé des invectives personnelles, car les Seclinois méritent mieux que cela, et que je refuse d’amener les électeurs vers les extrêmes. J’incarnerai une droite républicaine au sein du Conseil. »

En réponse, François-Xavier Cadart, pour le groupe FDS, a réagi : « c’est avec une joie non dissimulée que le mélange des genres cesse. FDS représente exclusivement les intérêts des Seclinois, et ne débat pas de la politique politicienne. »

Le maire, Bernard Debreu, a arbitré le débat : « je pense que l’apolitisme n’existe pas, et que les événements qui se passent au niveau national – tels que le drame que nous avons vécu la semaine dernière – ont forcément un retentissement sur Seclin et les Seclinois. Je pense qu’il faut respecter les idées des autres, et nous verrons sans doute dans les semaines qui viennent ce qu’il en est de votre apolitisme… »

CARSAT : le Président de la République répond

Suite au courrier adressé par Bernard Debreu, en décembre dernier, au Président de la République, au sujet du nécessaire maintien de l’antenne seclinoise de la CARSAT (Caisse de Retraite), ce dernier vient de répondre au Maire qu’il demande à la Ministre des Affaires Sociales « d’examiner avec attention cette demande et de tenir informé le maire de la suite qui sera réservée à ce dossier. »

Plus de caution pour les salles municipales

Le règlement intérieur pour la location des salles municipales a dû être modifié à la demande de la Trésorerie. Les loueurs n’auront plus de caution à verser, mais devront bien sûr rembourser en cas de dégâts.

Subventions

Pour fonctionner, les plus grandes structures associatives de la Ville ont besoin de voir leur subvention versée dès le début de l’année civile. A l’unanimité, les élus ont donc voté pour le versement de 400.000 euros au CCAS, 45.874 euros au Comité des Œuvres Sociales de la Ville, et 77.631 euros à l’Office de Tourisme.

Concernant le tourisme, le maire a annoncé qu’une nouvelle loi attribue désormais la compétence tourisme à la nouvelle Métropole Européenne de Lille. Le fonctionnement de l’Office de Tourisme de Seclin et Environs va donc être modifié dans les mois qui viennent. Nous aurons l’occasion d’en reparler.

Dématérialisation

Pour consommer moins de papier, préserver l’environnement, et simplifier les tâches administratives, l’heure est à la dématérialisation (envoi des documents par internet). Pour réaliser des économies financières supplémentaires, la Ville a décidé d’adhérer à un groupement de commandes soutenu par le Centre de Gestion du Nord, et qui s’adresse à toutes les communes du département.