Site officiel de la ville de Seclin


Accueil du site > Actualités Seclinoises > Un « Bol d’Air » pour 277 bénéficiaires

Epicerie solidaire :

Un « Bol d’Air » pour 277 bénéficiaires


JPEG - 84.4 ko
Toute l’équipe de l’épicerie solidaire lors de l’assemblée générale du 23 mars

Pour sa quatrième année d’existence, l’épicerie solidaire « Le Bol d’Air » a dressé le bilan de son activité, lors de l’assemblée générale, lundi 23 mars, dans ses locaux du Parc de la Ramie, prêtés par la Ville.

En présence du maire, Bernard Debreu, de l’adjointe aux Associations, Stéphanie Leroux, et de l’adjointe à l’Action Sociale, Francine Hamard-Delecroix, la présidente de cette association caritative seclinoise, Denyse Brillon, a cité quelques chiffres importants : « en 2014, nous avons aidé 277 adultes et enfants, et distribué 17 tonnes de denrées, contre 14 tonnes en 2013, soit une progression de 27%. Sur ces 17 tonnes, il y avait 30% de fruits et légumes qu’il a fallu trier et étiqueter », précise la présidente, épaulée chaque jour par de nombreux bénévoles dont Catherine Szafranski, secrétaire, Bernadette Lefebvre, secrétaire adjointe, Josiane Cliquet, trésorière, Brigitte Audicq, trésorière adjointe.

30% du prix et des ateliers gratuits

Le principe de l’épicerie solidaire est simple : selon des critères de ressources et selon le projet personnel du bénéficiaire, celui-ci peut bénéficier pendant un an de produits à 30% de leur prix réel, et participer à des ateliers aussi utiles que diversifiés (cuisine parents-enfants, sophrologie, dépistages, art floral, etc…), ainsi qu’à de nombreuses fêtes, comme la chasse à l’œuf, la fête des grands-mères, la fête des mères, Halloween, l’Arbre de Noël…

En 2015, on ne s’ennuiera pas au « Bol d’Air » ! Après le repas des bénévoles et la fête des grands-mères, les bénévoles participeront au troc de plantes de Burgault le 25 avril, à la fête des mères le 29 mai, à des ateliers cuisine cet été, à Nos Quartiers d’Eté, au Forum des Associations, et pour la première fois au Marché de Noël de la Ville.

Plus de sécurité au Parc de la Ramie

Le maire, interrogé sur la sécurisation des 17 ha du Parc de la Ramie, a annoncé que « les colombophiles ont réparé leur toiture endommagée, et les bâtiments dangereux seront détruits, la toiture de la salle Verte sera refaite. Ensuite, la voie verte sera prolongée à travers le Parc jusqu’aux berges du canal. »