Site officiel de la ville de Seclin


Accueil du site > Actualités Seclinoises > Téléthon 2015 : les Seclinois ont du cœur

Téléthon 2015 : les Seclinois ont du cœur


Près de 3000 participants et plus de 11.000 euros collectés par les Seclinois à l’occasion du Téléthon 2015.

Les Seclinois se sont déplacés en masse, samedi 5 décembre, à l’occasion du Téléthon 2015. A l’invitation de Robert Vaillant, Conseiller délégué à la Santé, à l’Action envers les Personnes Porteuses de Handicap, et de nombreuses associations locales, plus de 11.000 euros ont pu être collectés afin de soutenir la recherche contre les maladies génétiques.

Un bel élan de solidarité qui s’est conclu, samedi 5 décembre, dans la salle Ronny-Coutteure de Seclin. A l’occasion du Téléthon, une immense collecte en faveur de la recherche a permis de récolter 11.090,20 €. Solidarité et fraternité qu’a saluées Bernard Debreu, le Maire. Un week-end tenu de main de maître par de nombreuses associations.

Le week-end a débuté vendredi 4 décembre. D’abord avec le flash mob des 900 élèves du groupe scolaire privé de l’Immaculée Conception. Puis, dans la soirée, un sublime concert de Gospel a été donné.

Solidarité, Fraternité

Samedi 5 décembre, le point d’orgue de ce Téléthon 2015. De nombreux bénévoles, des associations (Hope Singers, les Amis des Géants, Main dans la Main, Danse de Salon, ARA, EPAJ 59, ESAT les papillons blancs, les Chacoca... zelles, Dynamique Sport, FSDS, les Ch’ti Truckers et Maures Bitume...), Robert Vaillant, Conseiller délégué à la Santé, à l’Action envers les Personnes Porteuses de Handicap, et de nombreuses associations locales, accompagné de notre Comtesse de Seclin, ont permis à plus de 3000 visiteurs de s’amuser, de s’informer et de participer à cette collecte nationale. A noter la présence toute souriante de la marraine de ce Téléthon Seclinois, Jeanne Dharancy. La jeune fille de 14 ans, atteinte du syndrôme de Loeys-Dietz (une maladie orpheline qui concerne 1000 cas dans le monde) est pleine d’énergie et de joie de vivre : elle a invité chacun à faire un geste pour faire progresser la recherche sur toutes les maladies neuromusculaires. Le hockeyeur de l’équipe de France, Théophile Ponthieu, parrain seclinois, est aussi venu soutenir les actions mises en place.

Du souffle et du cœur

Le matin, à la crèche municipale "Les P’tits Loups", des oeuvres réalisées par les enfants et la vente de crêpes et de gâteaux ont permis de récolté des fonds por le Téléthon grâce au personnel et au Comité de Parents.

L’après-midi, de nombreuses animations se sont déroulées dans la salle Ronny-Coutteure et aux alentours. Le docteur François Shooneman, ancien directeur de l’EFS Océan Indien (Etablissement Français du Sang), a expliqué les raisons de la création du Téléthon. Des démonstrations d’aéro dance, de magie, de percussions (etc.) ont ensuite rythmé la journée.

Sur le parking, les sapeurs-pompiers de Seclin ont proposé un parcours sportif. Des baptêmes en camion ont été assurés par les Ch’ti Truckers.

Dans la salle Jesse-Owens, le Service Enfance Jeunesse, le Conseil Municipal des Enfants et le Conseil Des Jeunes de Seclin ont offert la possibilité de trouver le jouet du moment via une vente dédiée. Les plus sportifs ont pu sauter, courir, s’amuser grâce à différents ateliers ludiques. L’association Forme Santé Détente Seclin a proposé de suer, avec le sourire, sur des airs de samba, avec de la zumba.

Dimanche 6 décembre, tous les parents, le personnel du Foyer de l’Arbre de Guise dirigé par Pascale Aupicq, les résidents, Robert Vaillant, conseiller délégué, et le maire, Bernard Debreu, se sont retrouvés au foyer situé à Burgault pour une après-midi dansante, avec séance de karaoké à la clé. La vente de gâteaux faits maison et de boissons a permis de récolter des fonds au profit du Téléthon.

Ce grand élan de solidarité qui s’est étendu sur deux mois a permis de collecter 11.090,20 euros à Seclin grâce à toutes les initiatives mises en place. Une somme exceptionnelle qui va rejoindre les dons collectés ce week-end dans toute la France. De l’argent qui permet à la recherche de travailler sur 230 programmes, dont 37 essais thérapeutiques (génétiques, cellulaires...) pour vaincre les maladies neuromusculaires.

Il est toujours possible de faire un don en appelant le 3637.

Portfolio