Site officiel de la ville de Seclin


Accueil du site > Actualités Seclinoises > Stages à l’étranger : le LP de Seclin exemplaire

Stages à l’étranger : le LP de Seclin exemplaire


Depuis 4 ans, le Lycée Professionnel des Hauts de Flandre est fortement impliqué dans un projet « Erasmus + », qui permet à une cinquantaine d’élèves de partir chaque année en stage professionnel à l’étranger.

JPEG - 764 ko
Les élèves témoignent de tout ce qu’ils ont appris en stage à l’étranger

En 2018, des élèves de Première électrotechnique, maintenance industrielle, vente, commerce, gestion-administration, et sanitaire et social sont partis entre 15 jours et un mois en immersion dans une entreprise de leur secteur d’activité, soit à Madrid, soit à Lisbonne, soit à Cambridge. Une véritable réussite pour les élèves, les professeurs encadrants, emmenés par Rachel Pellizzari, référente mobilité internationale, les parents… et pour la renommée du LP de Seclin, qui chapeaute plusieurs autres projets « Erasmus + » dans la région.

JPEG - 1020 ko
Une exposition photos et un film ont retracé le formidable parcours des élèves du LP

Autonomie et reconnaissance professionnelle

JPEG - 821 ko
Rachel Pellizzari, professeure référente d’Erasmus + au LP de Seclin, et Bernard Debreu, le maire

Mercredi 27 juin, pour la première fois, une restitution publique de ces stages à l’étranger était organisée à la salle des fêtes, prêtée par la Ville, en présence de Nathalie Dayon, proviseure, Nathalie Carlier, proviseure adjointe, Sandrine Benafquir, précédente proviseure du LP de Seclin, Bernard Debreu, le maire de Seclin, Nadège Bourghelle-Kos, conseillère régionale, et Madame Denhez, référente pour le rectorat. Les responsables des CEMEA, association d’éducation populaire, qui a initié les élèves au multimédia et à la restitution de leur voyage par le son et l’image, étaient aussi présents.

JPEG - 979.6 ko
Dans la salle des fêtes, la proviseure, son adjointe, tous les partenaires, et les parents

« Durant le stage à l’étranger, nous sommes devenus plus autonomes, plus sûrs de nous. Nous avons beaucoup appris, et c’est un grand atout sur notre CV quand nous serons sur le marché du travail », ont témoigné nos jeunes « globe trotters » seclinois. Au vu du succès de ces stages à l’étranger, « l’an prochain, d’autres destinations seront ouvertes : Dublin et Malte, en plus de Madrid et Lisbonne », a annoncé Rachel Pellizzari.