Site officiel de la ville de Seclin


Accueil du site > Actualités Seclinoises > Solidarité au Burkina Faso et au Népal

Solidarité au Burkina Faso et au Népal


Lors du dernier conseil municipal, lundi 18 mai, les élus seclinois ont jeté un œil sur la planète et surtout débattu de la solidarité et de fraternité entre les peuples. Aide humanitaire au Népal, frappé par deux séismes dramatiques, solidarité internationale avec notre ville jumelle de Méguet au Burkina Faso, et délégation culturelle dans notre ville jumelle écossaise de Larkhall.

Des jeunes Seclinois pour protéger la forêt de Méguet

Deux délibérations concernaient notre ville jumelle de Méguet, au Burkina Faso. Comme l’a expliqué Eric Corbeaux, adjoint à la Jeunesse, ce jumelage s’enrichit des échanges entre Seclinois et Burkinabé depuis 1986. Comme chaque année depuis 29 ans, un groupe de jeunes Seclinois se rendra à Méguet au mois d’août pour poursuivre les actions déjà engagées : « la construction d’un collège, d’une école, d’un foyer des jeunes, d’un hangar agricole, le développement de l’agriculture du zaï, le microcrédit… et désormais la protection de la forêt naturelle de Méguet dans le cadre d’un projet de développement durable, financé pour moitié par le Ministère Français des Affaires Etrangères ». Cette action, sollicitée par le Maire de Méguet, va permettre de nouer des partenariats avec les élèves et les enseignants du Lycée Professionnel de Seclin, mais aussi d’allier les actions Jeunesse et Développement Durable de la Ville, sous l’égide d’Eric Corbeaux et d’Alain Fruchart, adjoint au Développement Durable et à la Transition Energétique.

Les artistes seclinois en Ecosse

Autre action internationale sur le devant de la scène : le jumelage avec Larkhall en Ecosse. En 2013, des artistes seclinois avaient été invités à réaliser des œuvres sur l’Ecosse. Après une exposition à Seclin en février 2014, celle-ci sera visible à Larkhall début juin.

Vente d’un car

Suite au départ à la retraite de deux chauffeurs de bus de la Ville, et face à l’obligation de réaliser des économies de fonctionnement sur le budget municipal, l’un des deux bus de la Ville va être vendu 30.000 euros. Par ailleurs, pour transporter les enfants des Accueils de Loisirs, les aînés de la Guinguette et lors du voyage annuel, la Ville passe désormais par un prestataire. Une étude a été faite : cela permet d’économiser 80.000 euros par an. Par ailleurs, une étude est en cours pour des navettes à l’intérieur de la Ville. Mais le coût devra être étudié de très près et tout dépendra des dotations de l’Etat aux collectivités.

Aide au Népal

Une délibération sera mise aux voix des élus au conseil municipal de juin : le maire proposera un don de 1.000 euros pour aider les Népalais sinistrés par les tremblements de terre.

Hôpital public : le Maire interpelle la Ministre

On a appris récemment que le gouvernement a décidé de réduire de 3 milliards d’euros les dotations aux hôpitaux publics d’ici 2017. Notre Région, qui souffre pourtant des plus mauvais indicateurs en matière de santé, sera l’une des plus pénalisées avec – 33 millions d’euros. Pour le Centre Hospitalier de Seclin, cela représente le risque de devoir supprimer des postes, fermer des lits, et remet en cause l’ouverture du service neurologique. Bernard Debreu a annoncer qu’il va interpeller la Ministre de la Santé, afin qu’elle renonce à ce plan d’austérité supplémentaire.