Site officiel de la ville de Seclin


Accueil du site > Actualités Seclinoises > Seclin repasse aux 4 jours d’école à la rentrée 2018

Seclin repasse aux 4 jours d’école à la rentrée 2018


Point important à l’ordre du jour du conseil municipal du 14 décembre : les rythmes scolaires. Le débat a été tranché à la majorité en faveur du retour aux 4 jours d’école à la rentrée de septembre 2018 pour les élèves des écoles maternelles et élémentaires, avec un accueil de loisirs assuré par la Ville toute la journée du mercredi. Il a aussi été question des nouveaux objectifs, accrus, en matière d’économies d’énergie et de développement durable, entre autres points à l’ordre du jour.

Retour à la semaine de 4 jours à l’école

Le Maire, Bernard Debreu, a rappelé le contexte : « en juillet dernier, le gouvernement a décidé de laisser les communes choisir chacune de leur côté le retour aux 4 jours d’école par semaine, ou le maintien des 4,5 jours. Il me semble anormal qu’on renvoie cette responsabilité aux communes, car il n’y a plus d’unité dans l’éducation des enfants, plus d’Education Nationale… » Suite à cette décision de l’Etat, Seclin a préféré « se donner le temps de consulter tout le monde : parents, enseignants et élus avant de prendre une décision. »

L’avis officiel des 9 conseils d’écoles (réunissant parents, enseignants et élus) est tombé fin octobre : « 82 personnes se sont prononcées pour le retour aux 4 jours d’école les lundi, mardi, jeudi et vendredi, et 20 personnes pour le maintien des 4,5 jours », annonce le maire. C’est pourquoi « je vous propose de suivre ce vote démocratique et de revenir à la semaine de 4 jours en septembre 2018. Cela nous donne le temps, d’ici-là, de travailler sérieusement tous ensemble à la mise en place des nouveaux rythmes, avec des accueils de loisirs de qualité toute la journée du mercredi. »

Un avis suivi par les groupes d’opposition Forces Démocrates pour Seclin et Les Républicains. Au nom du groupe Pour Seclin, Philippe Baudet, Adjoint à l’Education, a convenu également d’un désengagement de l’Etat vis-à-vis de l’Education Nationale. Sur la question des rythmes scolaires : « tous les chronobiologistes disent que 4,5 jours d’école par semaine sont plus profitables pour les élèves », a-t-il exprimé. « Nous aurions pu prendre le temps de réfléchir collectivement et d’avoir l’ambition d’innover pour l’avenir. » Avant de terminer : « pour nous, le retour aux 4 jours est une régression sociale et sociétale (...) Concernant notre vote, après en avoir longuement débattu, nous avons choisi collectivement de nous abstenir. » Le retour aux 4 jours a été adopté par 23 voix pour et 10 abstentions (groupe Pour Seclin).

Nouveaux objectifs pour le climat

Alain Fruchart, Adjoint au Développement Durable et à la Transition Energétique, a présenté de nouveaux objectifs pour le climat. En effet, le premier plan d’actions daté de 2015 est tellement concluant en matière de réduction des gaz à effet de serre et d’économies d’énergies, que Seclin peut largement faire encore mieux !

L’objectif des – 30% de gaz à effet de serre est quasiment atteint (- 26% en 2017). Aussi le nouvel objectif sera de – 50% d’ici 2030, soit 10% de plus que l’objectif mondial de la COP 21. Seclin sera ainsi la première ville française à adopter un objectif aussi ambitieux. Pour les économies d’énergie, l’objectif sera de – 40% par la rénovation des bâtiments municipaux (on est déjà à – 19% actuellement). Enfin, la volonté municipale est de consommer 50% d’énergies renouvelables (28% actuellement). Grande nouveauté du nouveau plan : une charte d’engagement en direction des habitants et des entreprises, afin que les actions de la Ville soient confortées par celles de la société civile.

Ajustement budgétaire

La baisse des dotations de l’Etat aux collectivités est malheureusement une réalité ! Comme les sommes ne sont pas toutes connues au moment du vote du budget primitif, il faut réajuster les lignes budgétaires. Ainsi, la dotation forfaitaire de l’Etat n’est que de 233.229 euros au lieu des 335.684 euros attendus, le fonds de péréquation des ressources intercommunales et communales est de 133.235 euros au lieu de 149.000 euros. Une autre menace planait sur les finances communales : la Métropole Européenne de Lille voulait baisser de 2,5% voire 5% sa dotation de compensation pour les villes qui percevaient l’ancienne taxe professionnelle. Or cette dotation communautaire représente actuellement pour Seclin 7 millions d’euros sur un budget global d’environ 20 millions d’euros. Heureusement, ce projet a été rejeté le 15 décembre par 70% des Maires.

Modification du marché de la crèche

Le système de stores présenté par le maître d’œuvre de la construction de la nouvelle crèche n’étant pas satisfaisant, il faut modifier le marché. Cela représente une hausse de 1,48% du coût total, soit 21.230 euros. Le coût de final de construction de la crèche s’élève donc au total à 1,95 million d’euros TTC.

Subvention à l’UCASS

La Ville va verser à l’Union des Commerçants, Artisans et Services Seclinois la somme de 9.600 euros pour promouvoir le commerce de proximité.

Don pour « 9 de Cœur »

De nombreuses manifestations ont été organisées sous l’égide de Robert Vaillant, Conseiller délégué à la Santé et au Handicap, au profit de « 9 de Cœur », l’association de Jean-Pierre Papin qui aide les enfants handicapés. Une pièce de théâtre, programmée par le service Culture, a ainsi été jouée à la salle des fêtes en octobre. La Ville va reverser 920 euros à l’association. Au total, le cœur des Seclinois a parlé, puisque pas moins de 11.490 euros ont été reversés à « 9 de Cœur » ! C’est encore mieux que les précédents Téléthons.

Hommages à Arlette Evrard et Stéphane Dumez

Dans ses communications, le Maire, Bernard Debreu, a voulu rendre hommage à deux Seclinois très connus et malheureusement disparus : Arlette Evrard, qui fut élue au conseil municipal de 1977 à 1995, et Stéphane Dumez, frère de Françoise Dumez, Adjointe à la Qualité de l’Espace Public, et fils de François Dumez, lui aussi élu pendant de nombreuses années au conseil municipal. Stéphane Dumez nous a quittés le 11 décembre. Nos plus sincères condoléances à sa famille.