Site officiel de la ville de Seclin


Accueil du site > Actualités Seclinoises > Revendications, médailles et folklore portugais pour le 1er mai

Revendications, médailles et folklore portugais pour le 1er mai


Depuis les grandes grèves ouvrières de la fin du XIXème siècle, le 1er mai est la Journée Internationale des Travailleurs. A Seclin, cette tradition est respectée, entre revendications et festivités. Mercredi dernier, discours, défilé, remise des diplômes de la médaille du travail, ainsi que chants, musique, et danses portugais animent cette journée symbolique.

Une centaine de Seclinois, syndicalistes, responsables associatifs, et élus, dont le maire de Seclin, Bernard Debreu, se sont retrouvées place Saint-Piat. Jean-Paul Verdière, secrétaire de l’Union Locale CGT, et Gustave Jayet, président de l’UNRPA, ont défendu les droits des travailleurs et des retraités "fortement attaqués ces dernières années". Puis des groupes folkloriques portugais ont chanté et dansé, avant d’emmener le défilé dans les rues de Seclin.

JPEG - 1.1 Mo
Revendications pour le maintien des services publics, ici devant la CARSAT, rue Carnot

Rue Abbé-Bonpain, devant la stèle dédiée aux victimes d’accidents du travail et de maladies professionnelles, Eugène Poorteman, président des sociétés colombophiles de Seclin a procédé à un émouvant lâcher de pigeons, pendant que Régis Mathieu, président de l’AADVAH (association d’aide aux victimes d’accidents ou de maladies dus au travail), et les organisateurs, déposaient des gerbes de fleurs au pied de ce monument unique en France.

Services publics, retraites...

Arrivé rue Carnot, le défilé s’est arrêté devant le bureau de la CARSAT (caisse de retraite), symbole de "tous les services publics menacés de fermeture", alors que les Français n’ont jamais autant revendiqué la nécessité de maintenir des services publics de proximité, indispensables dans la vie quotidienne.

JPEG - 1.3 Mo
Défilé avec les groupes folkloriques portugais

A la salle des fêtes, le maire a également insisté sur la nécessité de ces services publics : hôpital, transports collectifs, impôts, poste, caisse de retraite, assurance maladie, etc... Il a aussi évoqué la réforme des retraites qui veut "obliger les Français à travailler jusqu’à 64 ans, voir davantage, avant de pouvoir partir avec une pension à taux plein." Face à cela, Bernard Debreu a rappelé les choix de la municipalité : "garder le cap d’une commune solidaire sans augmentation d’impôts et avec des tarifs de services aux familles parmi les plus bas de la région."

Les médaillés

JPEG - 1.1 Mo
Les médaillés du travail

La cérémonie s’est terminée par la remise des diplômes aux médaillés du travail habitant Seclin.

Echelon argent (20 ans de travail) : Floriane Inglard, Anne-Caroline Mullier, Philippe Verro.

Echelon Or (35 années) : Jean-Baptiste Duthilleul, Alain Flament, Pascal Fournier, Luc Haincaud, Annie Lasbleis, Christine Maniez-Hage, Philippe Wibaut.

Echelon Grand Or (40 années) : Hélène Croquet, Jean-Pierre Daneels, Jean-Marie Hepner, Jacques Joosen, Freddy Maillot, et José Plancke.