Site officiel de la ville de Seclin


Accueil du site > Actualités Seclinoises > Que 2018 soit une année « innovante, tolérante et pacifique »

Que 2018 soit une année « innovante, tolérante et pacifique »


Pas loin de 500 personnes se sont pressées à la salle des fêtes, lundi 8 janvier, pour les vœux à la population. Une foule de Seclinois ravis de se retrouver après les fêtes, mais aussi des personnalités de premier plan, parmi lesquelles le sénateur, le député, le président de la Métropole Européenne de Lille, et tous les maires des communes voisines et amies de Seclin. Tout le monde a profité de cette soirée placée sous le signe de la cohésion et de l’innovation. Le groupe de ska "Les Liquidators" a fait swinguer la salle des fêtes avec ses cuivres rutilants ! Après le film rétrospective 2017 entièrement réalisé par la Ville, Réjane Damiens a présenté les vœux de l’association collégiale « Les Mouchons ». Puis le maire, Bernard Debreu, a développé les projets 2018 en souhaitant « une année innovante, tolérante et pacifique »… avant de remettre la Médaille de la Ville à deux valeureux Seclinois : Yolande Monfrance et Mathias Konieczny. La cérémonie s’est terminée par l’explosion festive des cuivres du groupe de ska « Les Liquidators »… qui compte en son sein deux employés du service Jeunesse de la Ville.

Ensuite, les Seclinois ont refait le monde jusqu’à tard dans la soirée, autour du verre de l’amitié, en se souhaitant sincèrement la santé et le bonheur à l’aube de cette année 2018.

Sécurité : les points sur les « i »

JPEG - 633.8 ko
Le maire, Bernard Debreu

Puisque « la cohésion sociale est un atout absolument essentiel dans les villes d’aujourd’hui », Bernard Debreu a fait d’abord quelques mises au point sur la question de la sécurité et de la tranquillité… qui échauffe parfois les esprits en faisant courir des rumeurs infondées. « Oui, comme ailleurs, il arrive qu’à Seclin, une voiture soit vandalisée ou une maison cambriolée (…) mais non, absolument non, Seclin ne souffre pas d’une délinquance exacerbée ! » Ceci dit, le maire a répété que « nous avons besoin d’effectifs de police nationale suffisants » en annonçant que, suite à l’intervention des maires de Wattignies et Seclin, et du député, « le préfet viendra le 15 janvier au commissariat de Wattignies pour se rendre compte de l’urgence de le reconstruire et de le doter en effectifs suffisants ».

JPEG - 908.1 ko
Près de 500 personnes pour les voeux, dont des personnalités comme le Président de la MEL, le Député, le Sénateur, les Maires des communes voisines...

Les grands chantiers 2018

JPEG - 2.7 Mo
Le Conseil Municipal

Outre le développement économique et la mobilité (échangeur de Templemars, en cours, et troisième voie de sortie de la zone Seclin-Unexpo), le maire, Bernard Debreu, a insisté sur quelques grands chantiers menés par la Ville ou par la MEL.

On pense bien sûr à la construction de la crèche, qui se termine boulevard Hentgès. Ce projet au profit des familles seclinoises (77 berceaux et une halte-garderie de 10 places) est étroitement lié à la seconde phase de la gare pôle d’échanges qui débutera en 2018. « Après les deux grands parkings de 400 places et le local d’exploitation de Transpole, la MEL créera un parking paysager à l’angle des rues Gabriel-Péri et Pierre-Sémard, à la place de l’ancienne crèche qui sera démolie. Ensuite, tout le secteur de la place Saint-Piat à la rue Philippe-de-Girard sera rénové, des quais bus construits au pied de la gare, puis le souterrain sera reprofilé pour permettre l’accès aux personnes à mobilité réduite. Enfin, les sens de circulation seront modifiés, et les bus de ligne ne passeront plus par la rue Abbé-Bonpain, ce qui sécurisera le quartier des écoles du centre », précise le maire.

En 2018, l’innovation concernera directement les bâtiments municipaux, puisque l’ancien théâtre du Parc de la Ramie sera rénové et équipé de panneaux photovoltaïques, l’Espace Communal Mouchonnière, comme l’école La Fontaine, seront agrandis, et l’auditorium du CMEM sera rénové. A noter également « d’importants travaux de sécurisation de la rue des Martyrs, dont le chantier reprendra le 15 janvier pour une quinzaine de jours. Cette route, qui relie Seclin et Houplin-Ancoisne passera à 30 km/h. »

Quant au logement, le grand projet 2018 concernera bien sûr l’édification progressive de 200 logements à la place de la friche Lincrusta, au bout de la rue de Burgault, près de la gare.

Enfin, Bernard Debreu a souligné la priorité portée au « bien-être au quotidien » qui se décline à travers « les nombreux services publics de qualité proposés à Seclin en matière d’enfance, de citoyenneté, de culture, de sport, etc… » Et ce, malgré la baisse continue des dotations de l’Etat. « Dans ce contexte de sables mouvants, il nous faudra innover tous ensemble », a exhorté le maire, en souhaitant que « 2018 soit le catalyseur de toutes nos énergies conjuguées. »

Retrouvez, ci-dessous [Ou encore via ce lien], le film "rétrospective 2017" réalisé par le Service Communication.