Site officiel de la ville de Seclin


Accueil du site > Actualités Seclinoises > Pompiers : une Sainte-Barbe solennelle et fraternelle

Pompiers : une Sainte-Barbe solennelle et fraternelle


La fête de la Sainte-Barbe, patronne des pompiers, s’est déroulée vendredi 4 décembre au centre de secours et d’incendie de Seclin dans une ambiance à la fois très solennelle et fraternelle.

JPEG - 275.3 ko
Hommage solennel aux victimes des attentats et aux pompiers morts en opération

Il faut dire que le contexte de cette fin d’année 2015 est très particulier, avec les attentats qui ont mis fortement les pompiers à contribution, mais aussi avec la réforme et les économies imposées par le Département du Nord, financeur du Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS).

Des hommages et des médailles

Avec la présence exceptionnelle du colonel Gilles Grégoire, Directeur Départemental du SDIS, le colonel Stéphane Beauventre, Chef du Groupement, le colonel Marc Bidon, Chef Opérationnel, la capitaine et Chef de Centre Céline Di Girolamo, et le maire de Seclin, Bernard Debreu, ont d’abord déposé des gerbes de fleurs en hommage aux victimes des attentats et aux soldats du feu morts en opération.

Après la sonnerie aux morts et la Marseillaise, un galon a été remis à André Van Goethem, nouvel officier qui vient d’obtenir le grade de lieutenant. Les médailles d’honneur ont récompensé Bertrand Lépinay pour ses 35 ans de carrière, et Yannick Sion pour 20 ans de service. Quant aux médailles de l’Union, elles ont été décernées à Bertrand Lépinay, Benoît Velghe, Gilbert Desbiens, et Vincent Robert. Les 17 jeunes sapeurs-pompiers ont enfin reçu leur diplôme de fin de deuxième année d’apprentissage. Il leur reste deux ans d’instruction pour devenir pompiers opérationnels.

Un grand service public

JPEG - 281.9 ko
Les jeunes sapeurs pompiers peuvent être fiers, comme l’ont rappelé les officiels à l’occasion de la Sainte-Barbe

Dans leurs discours, les officiels ont bien sûr évoqué principalement la mobilisation pour sauver les victimes des attentats, ainsi que la réforme du SDIS.

La capitaine Di Girolamo a aussi rappelé les conditions de travail difficiles, et donc tout le mérite de ses hommes de remplir au mieux leur mission de service public. A Seclin, il y a eu 3.000 interventions en 2015, avec plusieurs incendies, mais aussi des accidents graves et bien sûr les fortes inondations du 13 août. En conclusion, le maire, Bernard Debreu a lancé : « quelle chance nous avons d’avoir de grands services publics, comme les pompiers, les policiers, les médecins… Il faut à tout prix les conserver et défendre les SDIS, les hôpitaux publics, les commissariats… »