Site officiel de la ville de Seclin


Accueil du site > Actualités Seclinoises > Philippe Joly Chevalier des Palmes Académiques

Philippe Joly Chevalier des Palmes Académiques


Philippe Joly et sa famille habitent Seclin depuis 1997… mais surtout, « cet éminent Seclinois », comme le qualifie Bernard Debreu, maire de Seclin, affiche un dévouement sans faille au profit des jeunes depuis plus de 30 ans au sein de différents établissements scolaires de la région.

JPEG - 918 ko
Philippe Joly, au centre, a reçu la médaille et le diplôme de Chevalier des Palmes Académiques, des mains du maire, Bernard Debreu

C’est à ce titre que Pierre-Yves Breuze, directeur de l’Ecole Régionale du Premier Degré « Ernest-Couteaux » de Lille, où travaille Philippe Joly depuis plus de 10 ans, a sollicité la médaille de Chevalier de l’Ordre des Palmes Académiques pour ce Seclinois qui exerce la fonction d’agent de maîtrise des établissements d’enseignement.

Cette haute distinction a été remise le samedi 10 mars à l’Hôtel de Ville de Seclin par Bernard Debreu, lui-même Chevalier dans l’Ordre des Palmes Académiques, en présence d’élus (Eric Corbeaux, premier adjoint, Alain Fruchart, adjoint, et Jean-Marc Bernardy, conseiller municipal), des responsables de l’ERDP « Ernest-Couteaux », et de la famille de Philippe Joly.

Emotion et humilité

La cérémonie fut l’occasion pour le maire de retracer le parcours exemplaire de Philippe Joly au sein de l’Education Nationale, mais aussi en tant que bénévole auprès des plus jeunes.

Après un début de carrière comme chef de cuisine, il n’a pas hésité à passer des concours, à progresser, et même à changer de voie pour s’occuper de magasins ateliers dans des lycées. D’Aulnoye-Aymeries à Lille, en passant par Loos, Haubourdin ou Genech, Philippe Joly a aussi exercé ses talents de pédagogue auprès de très nombreux jeunes.

Il s’est également impliqué dans les écoles qu’ont fréquentées ses enfants : en donnant des cours d’informatique bénévolement à l’école Langevin de Seclin, et en étant parent d’élève actif à l’école Jules-Verne.

Très ému, Philippe Joly a tenu à remercier toutes les personnes qui l’ont aidé dans son parcours et l’obtention de « cet immense honneur de devenir Chevalier dans l’Ordre des Palmes Académiques… alors que je ne suis pas enseignant », a-t-il ajouté avec beaucoup d’humilité. « J’ai toujours agi sans calcul ou faux semblant, mais avec la soif d’apprendre et de permettre aux élèves de progresser, dans le respect des valeurs de laïcité et de tolérance », a conclu Philippe Joly. Félicitations !