Site officiel de la ville de Seclin


Accueil du site > Actualités Seclinoises > Moquette solaire à la piscine : 45.000 euros épargnés

Moquette solaire à la piscine : 45.000 euros épargnés


La moquette solaire posée sur la toiture de la piscine, préalablement rénovée, a été inaugurée samedi 8 décembre par le maire, Bernard Debreu, l’adjoint au Développement durable et à la Transition énergétique, Alain Fruchart, l’adjointe aux Travaux, Françoise Dumez, de nombreux élus, représentants d’associations, et Seclinois.

JPEG - 966.2 ko
Visite de la chaufferie, au sous-sol de la piscine

La moquette solaire, c’est 300 mètres carrés de tuyaux de couleur noire dans lesquels circule de l’eau en circuit fermé. Dès que la température extérieure atteint 6 degrés, cette eau peut commencer à chauffer, et plus encore s’il fait du soleil… même en hiver ! Cette eau descend ensuite dans la chaufferie, au sous-sol de la piscine, et passe dans 4 grosses pompes à chaleur, ce qui permet de chauffer à 40% l’eau des bassins (28-29 degrés pour le grand bain, et jusqu’à 32 degrés pour le petit bain).

45.000 euros économisés

En plus de protéger la planète, ce système permet à la Ville de faire de substantielles économies financières. « La moquette solaire et la rénovation de la toiture aboutissent à une économie de 45.000 euros par an sur nos dépenses de gaz et d’électricité, et à une baisse de 5% de nos émissions de gaz à effet de serre », souligne Alain Fruchart.

Il s’agit d’un investissement largement subventionné : « Tous les travaux réalisés à la piscine ont coûté au total 360.000 euros, et nous avons obtenu d’importantes subventions : 160.000 euros, de la MEL principalement, mais aussi de la Région, et une aide grâce aux certificats d’économie d’énergie. Notre retour sur investissement est donc de seulement un peu plus de 4 ans », indique Alain Fruchart.

Le maire, Bernard Debreu, a rappelé quant à lui que « la Ville de Seclin joue un rôle pilote en matière de transition écologique et de biodiversité, dans la Métropole et même au-delà ». Les nombreuses actions menées dans ces domaines a permis à la Ville d’obtenir 350.000 euros d’aides diverses rien qu’en 2018.