Site officiel de la ville de Seclin


Accueil du site > Actualités Seclinoises > Les lycéens s’ouvrent à l’international

Les lycéens s’ouvrent à l’international


Ça bouge au Lycée Professionnel des Hauts de Flandre, et ça bouge dans la bonne direction ! Après une première opération « mobilité internationale » lors de laquelle une trentaine de lycéens sont partis en stage en Espagne, ce 17 mai, une vingtaine d’élèves de Première vente, commerce, maintenance industrielle, et électrotechnique s’envolent pour les uns à Cambridge, en Angleterre, et pour les autres à Lisbonne, au Portugal.

JPEG - 758.8 ko
Une vingtaine d’élèves de Première vont passer deux semaines de stage à l’étranger

« Jusqu’au 2 juin, nos élèves vont faire un stage dans une entreprise selon leur spécialité, et vont aussi découvrir la vie dans le pays où ils seront : la langue, les coutumes, la géographie de la ville, etc… Ces stages à l’étranger développent véritablement l’autonomie et l’ouverture d’esprit des jeunes du LP, en plus de leur apporter une expérience professionnelle très intéressante pour leur futur CV », témoigne Rachel Pellizzari, professeure référente des projets « mobilité internationale » au LP de Seclin, qui travaille avec 12 enseignants, sous la direction de Nathalie Dayon, Proviseure, et Nathalie Carlier, Proviseure adjointe.

JPEG - 708.3 ko
Les élèves apprennent à faire des photos, de la vidéo, de la prise de son, afin de partager leur expérience à leur retour

Des jeunes motivés, sérieux, et autonomes

JPEG - 768.7 ko
Rachel Pellizzari avec une partie des élèves

Parmi les « globetrotters » du lycée de Seclin : Thomas, Rémy, Rodolphe, et Benjamin. Les 4 élèves de Première ne se connaissaient avant de se lancer dans ce projet. Désormais, ils font équipe. « Avant de partir, nous apprenons à nous connaître et à travailler ensemble, mais nous apprenons aussi la langue, étudions le plan de la ville, les moyens de transport… mais aussi la photo, la vidéo, et la prise de son, afin de pouvoir faire un reportage à Lisbonne. Nous pourrons ainsi partager notre expérience à notre retour », expliquent-ils enthousiastes, motivés, sérieux… et déjà autonomes !