Site officiel de la ville de Seclin


Accueil du site > Actualités Seclinoises > Les associations sur le pont pour aider les plus démunis

Les associations sur le pont pour aider les plus démunis


Plusieurs associations caritatives œuvrent à Seclin pour apporter une aide aux personnes en difficulté économique. Tour d’horizon des actions mises en place. L’occasion de mettre à l’honneur ces bénévoles qui agissent au service des autres.

JPEG - 111.7 ko
Distribution aux Restos du Coeur

La campagne d’hiver des Restos du Cœur bat son plein jusqu’à fin mars. Quelque 2.400 repas équilibrés sont distribués chaque semaine à 390 personnes, enfants compris. L‘antenne de Seclin, animée par Michel Lalau, fonctionne grâce à 23 bénévoles dont Pierre, 66 ans, arrivé cette année : « C’est un rythme à prendre. J’accueille les bénéficiaires, je distribue des colis alimentaires. Je me sens utile », explique le Seclinois qui travaillait auparavant dans une grande entreprise d’informatique. Valérie, la quarantaine, est bénéficiare depuis cette année : « Je touche les minima sociaux car je n’ai plus d’emploi. Et cela fait vraiment du bien de disposer de cette aide alimentaire pour joindre les deux bouts. » Au Restos du Coeur, les bénéficiares sont accueillis autour d’un café ou d’une soupe. On peut aussi trouver (et donner) des livres, de la vaisselle, des vêtements ou encore des meubles. Aux Restos, le père Noël distribue des jouets aux enfants, on fête Mardi Gras et une tombola sera bienbtôt organisée pour les bénéficiaires : « tout le monde gagne ! ». L’antenne remercie les commerçants de Seclin qui apportent leur aide. Les inscriptions se font sur dossier le mardi ou le vendredi de 9h à 10h30, aux Restos, rue des Bourloires.

L’Association Aide aux Défavorisés Économiques de Seclin (ADE) est présidée par Jean-Claude Desmée. « Nous assurons une distribution de produits alimentaires toute l’année en faveur de 330 à 350 bénéficiaires sous conditions de ressources. La quinzaine de bénévoles distribue ainsi par mois des colis d’environ 13 kilos à chaque personne, soit 48 tonnes par an qui proviennent de la Banque Alimentaire », explique M. Desmée. L’ADE assure aussi la collecte annuelle fin novembre pour la Banque Alimentaire. Rens. : 03.20.90.29.95 ou se présenter à la prochaine distribution, le mercredi 5 mars après-midi dès 13h30, salle Ronny-Coutteure.

JPEG - 120.2 ko
L’épicerie solidaire "Le Bol d’Air"

L’épicerie solidaire « Le Bol d’Air » compte une quinzaine de bénévoles. La présidente, Denyse Brillon, explique : « Les 156 bénéficiaires payent 10% à 30% de la valeur des produits qu’ils choisissent. Avec les économies ainsi réalisées, ils peuvent ainsi financer un projet ou régler une facture. » Les produits sont obtenus de la Banque Alimentaire ou achetés par l’épicerie sans oublier la « ramasse » des fruits et légumes dans une grande enseigne. Des ateliers cuisine (etc.) sont organisés. L’accent est mis sur la convivialité. Des activités festives sont ainsi organisées comme la chasse aux oeufs à Pâques et la Fête des Mères sera célébrée fin février. En décembre 2013, suite à un appel à projets, l’épicerie solidaire a reçu un chèque de 15.000 € de la part de la Fondation Peugeot, ce qui lui a permis d’acquérir une camionnette fort utile pour transporter les denrées. Contact : Le « Bol d’Air », parc de la Ramie, le mardi et le jeudi de 9h30 à 12h ou, lors de la distribution, de 14h à 17h pour retirer un dossier.

JPEG - 108.6 ko
Au local du Secours Populaire

Le comité seclinois du Secours Populaire Français suit 51 familles, soit 181 personnes, indique Jeannine Vandevoorde, la responsable. La bonne dizaine de bénévoles propose vêtements, meubles et autres objets à des prix modiques pour financer ses actions comme l’Arbre de Noël où des jouets neufs sont offerts aux enfants et des colis de fête aux familles. Un colis alimentaire est distribué une fois par trimestre. Le local du 16 rue du Fourchon est ouvert lors des permanences qui ont lieu le mardi de 14h à 16h et le samedi de 9h30 à 11h30 : tout le monde peut y apporter vêtements, vaisselle, meubles, livres (etc.) ou encore les acquérir à prix très doux. Contact lors des permanences : 03.20.96.71.84.

Le Secours Catholique intervient sur un large secteur, de Seclin à Cysoing en passant par Pont-à-Marcq et Ostricourt. ses 140 bénévoles n’agissent pas à la place mais en complémentarité et en coordination avec les services sociaux. Quelque soit la couleur de peau ou les convictions réligieuses, tout le monde est accueilli. Outre les activités bien connues comme les vestiaires, la distribution de denrées alimentaires, le Secours Catholique met en place bien d’autres actions comme les micro-crédits en partenariat avec le Crédit Mutuel, l’aplphabétisation (les mardis matin), les groupes conviviaux de femmes (les jeudis après-midi), les facances familiales, les accueils dépannage-solidarité, la correspondance avec les détenus via Amitié sans Visage ou encore l’accompagnement des gens du voyage et des roms. sans oublier des activités manuelles et de plein air, du théâtre, des jeux, du cinéma pour les 6-12 ans. Quelque 2.300 personnes ont ainsi été accompagnées en 2013. L’accueil est assuré les mardis et jeudis de 14h à 16h30 au siège, 85 rue de Burgault à Seclin (03.20.58.99.75). Pour les éventuels bénéficiaires, se présenter avec les justificatifs de ressources et de dépenses.