Site officiel de la ville de Seclin


Accueil du site > Actualités Seclinoises > Les anciens combattants réunis

Les anciens combattants réunis


JPEG - 80.1 ko
Trois assemblées ont eu lieu : l’Association des Mutilés et Veuves de Guerre, le Souvenir Français, et la Fédération André-Maginot

Pas moins de trois assemblées générales d’associations patriotiques et d’anciens combattants se sont tenues samedi 28 février à la salle Léon-Carlier. Roger Mille, président de l’Association Générale des Mutilés et Veuves de Guerre de Seclin (AGMG), Bruno De Buf, président du Souvenir Français, et François Million, de la Fédération André-Maginot, ont présenté les actions de leurs associations devant 90 anciens combattants et sympathisants des causes patriotiques, dont de nombreux amis belges. L’âge des anciens combattants avançant, le cercle s’élargit jusqu’au Douaisis et à la Belgique, et les associations se fédèrent autour du travail de mémoire des différents conflits des XXe et XXIe siècles.

Un drapeau et une stèle

Pour l’AGMG, Roger Mille a souligné son souhait d’un « monde plus humain, plus digne, plus respectueux, plus à l’écoute », et a insisté notamment sur « le voyage pédagogique organisé avec la Ville et le collège Jean-Demailly sur les traces de Charles De Gaulle en 2014 ». Pour 2015, le grand projet de l’année sera d’offrir « un drapeau au Souvenir Français, en partenariat avec l’AGMG et les ACPG (Anciens Combattants et Prisonniers de Guerre), présidés par Philippe Leclercq ».

Du côté du Souvenir Français, Bruno De Buf a remis 7 médailles à des personnalités particulièrement engagées pour le travail de mémoire, et il a énuméré les nombreuses restaurations de tombes ou mises à l’honneur des soldats morts pour la France, réalisées en 2014 dans tout le secteur Pévèle-Mélantois-Carembault. A signaler, pour Seclin, « l’inscription sur le Monument aux Morts de deux Seclinois tués en Indochine ». En 2015, toujours en partenariat avec la Ville, le grand projet est de « réunir 48 soldats morts pour la France, au cimetière de Seclin centre, et ériger une stèle commémorative avec une plaque sur laquelle figureront tous les noms et dates, afin d’honorer la mémoire de ces soldats. »