Site officiel de la ville de Seclin


Accueil du site > Actualités Seclinoises > Les Vistéon et les élus au Ministère pour sauver l’emploi

Les Vistéon et les élus au Ministère pour sauver l’emploi


Une délégation de 8 représentants du personnel de l’équipementier automobile Vistéon Gondecourt et Harnes, accompagnée de Bernard Debreu, maire de Seclin, de Jean-Pierre Fernandez, maire de Gondecourt, et de Philippe Kemel, député-maire de Carvin, a rencontré la conseillère pour la filière automobile d’Arnaud Montebourg, ministre du Redressement Productif, mardi 5 février, à Bercy.

JPEG - 666.6 ko
Une délégation de salariés et d’élus ont été reçus au ministère du Redressement Productif pour sauvegarder l’emploi chez Vistéon Gondecourt et Harnes

Relocaliser la production en France

L’heure est grave et l’urgence est palpable pour les 200 familles directement menacées par le treizième plan de licenciements de l’équipementier automobile en 13 ans… « Il faut que le Gouvernement se mobilise très rapidement pour convaincre les constructeurs, comme Renault Douai, de relocaliser la production de ses voitures en France, et de confier de nouveaux marchés à Vistéon Gondecourt et Harnes », a souligné Bernard Debreu, après les explications très concrètes et argumentées apportées par les représentants des salariés.

Il est urgent d’agir

En effet, le plan de licenciements de la direction doit prendre effet dès le mois de mars, et il reste très peu de temps pour agir. Philippe Kemel a quant à lui réclamé une table ronde avec la direction, les représentants des salariés, et le ministère du Redressement Productif. Finalement, la conseillère du ministre a proposé de négocier avec la direction de Vistéon, afin que l’équipementier conserve les machines au lieu d’en envoyer certaines dans sa nouvelle usine du Maroc, et qu’il soit en position de remporter les marchés lancés par Renault et les constructeurs clients de Vistéon. Les salariés restent mobilisés et attendent maintenant un retour rapide du Gouvernement pour que l’emploi soit préservé dans le Nord et le Pas-de-Calais.