Site officiel de la ville de Seclin


Accueil du site > Actualités Seclinoises > Le Procureur sur le terrain à Seclin

Le Procureur sur le terrain à Seclin


Frédéric Fèvre est un Procureur de la République de terrain. « J’estime qu’en tant que fonctionnaire de la justice, j’ai des comptes à rendre aux citoyens. C’est pourquoi je vais dans les communes du ressort du tribunal de Lille pour expliquer le fonctionnement de la justice en France, et entendre les habitants des communes pour mieux comprendre leurs difficultés du quotidien, et ainsi agir plus efficacement avec les forces de l’ordre pour les résoudre », a-t-il expliqué avec son habituelle franchise et honnêteté intellectuelle.

Tordre le cou aux idées reçues

Au côté du maire, Bernard Debreu, le Procureur a d’abord tordu le cou à quelques idées reçues, avec humour et pédagogie : « ce que l’on voit à la télévision dans Navarro, Les Cordier juge et flic, Mentalist, et autres Experts ne ressemble en rien à la réalité de la justice française ». Chez nous, en effet, pas de mandat de perquisition mais des commissions rogatoires, et pas de « Votre Honneur » à l’audience, mais un « Madame ou Monsieur le juge ».

Il a aussi rappelé, au détour de son exposé que « la justice, c’est 7,8 milliards d’euros de budget, soit 2,5% du budget national, 78.000 agents et 8.000 magistrats », qui travaillent dans les juridictions. Pour le Nord, on peut citer le Tribunal d’Instance place du Concert à Lille (pour les petits litiges), le Tribunal de Grande Instance à Lille, et la Cour d’Appel de Douai. Le dernier recours d’un dossier étant la Cour de Cassation à Paris. Autre chiffre éclairant : « on dit parfois que la justice est devenue laxiste, ce qui est faux. Les condamnations ont augmenté de 20% en 20 ans. » En revanche, on constate « une baisse constante de la délinquance en général », même si les vols, dégradations, et autres incivilités peuvent légitimement excéder les victimes.

Coopération efficace avec Seclin

Au niveau local, Frédéric Fèvre a expliqué qu’il connaissait bien les dossiers seclinois, car les rencontres et contacts sont réguliers, aussi bien avec le maire qu’avec le Service Municipal de Prévention Urbaine, qui entretient une collaboration active et efficace avec la police nationale. « Cet été, avec Monsieur le Maire, nous avons évoqué notamment les vols de câbles et les intrusions des gens du voyage, qui touchent toutes les communes du secteur. Je suis également bien au courant des derniers vols et dégradations. Au quotidien, nous travaillons avec la Ville au sein de la cellule de veille du Contrat Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance », a insisté le Procureur, avant de répondre à toutes les questions du public. Délinquance des mineurs, indépendance des juges, classements sans suite, réponses à la récidive, et dossiers personnels ont été évoqués avec une grande écoute et disponibilité.