Site officiel de la ville de Seclin


Accueil du site > Actualités Seclinoises > La gare pôle d’échange s’invite au Conseil

La gare pôle d’échange s’invite au Conseil


Lors du Conseil Municipal du 12 octobre, le principal débat, qui n’était pas à l’ordre du jour, a porté sur la gare pôle d’échange multimodal, dont la seconde phase commencera début 2018. Autres points abordés : la pose d’une moquette solaire sur le toit de la piscine, le devenir de l’ancien magasin « Mondial Fleurs », l’actualisation des tarifs des services, les classes de neige, des changements pour les ateliers d’arts plastiques, les 30 ans du jumelage avec notre jumelle polonaise de Zabrze, et une aide de 1.000 euros pour les victimes de l’ouragan Irma via le comité seclinois du Secours Populaire.

Gare pôle d’échange

Au début du Conseil Municipal, François-Xavier Cadart, du groupe d’opposition Forces Démocrates pour Seclin (FDS), a interpellé le maire, Bernard Debreu, concernant sa demande de « mise au vote d’un moratoire sur la seconde phase de la gare pôle d’échange, le temps d’avoir des mesures d’impact sérieuses de ce projet sur la circulation dans Seclin ». Il a reproché au maire de ne pas avoir inscrit ce point à l’ordre du jour, malgré sa demande écrite. Quoi qu’il en soit, inscrite ou pas inscrite à l’ordre du jour, c’est bien la gare pôle d’échange qui a occupé la majeure partie des débats. Bernard Debreu a en effet expliqué que la discussion était largement ouverte depuis longtemps. Après de nombreuses réunions avec le Comité Centre Gare depuis deux ans, « j’ai réuni, avec Françoise Dumez, adjointe aux Travaux, la commission Urbanisme et Travaux le 19 septembre », a détaillé Bernard Debreu. « Tous les groupes politiques étaient invités, ainsi que M. Eric Drelon (N.D.L.R : groupe Les Républicains), qui avait souhaité y être associé. Nous avons présenté plusieurs grands projets en toute transparence : la réfection de l’ancien théâtre du Parc de la Ramie, celle de l’auditorium du CMEM, l’extension de l’Espace Communal Mouchonnière, et celle de l’école La Fontaine. Nous avons également présenté le nouveau plan de circulation de la gare pôle d’échange, travaillé par les experts de la Métropole pendant l’été. Il présente le grand avantage de ne plus faire passer de bus dans la rue Bonpain, où se situent les écoles du centre-ville. Tous les élus présents ont approuvé ces projets… » Et le maire de s’étonner à l’adresse de François-Xavier Cadart : « j’ai été très surpris de ne voir à cette commission ni M. Roger Mille, ni vous-même, alors que vous étiez invités. »

Eric Drelon (LR) de corroborer : « j’ai été très agréablement surpris de voir que le maire avait pris en compte notre demande d’éviter le passage des bus dans la rue Bonpain. Ce projet est né dans le dialogue, avec tout le monde autour de la table, dans un travail concret au bénéfice des Seclinois, et hors de toute polémique. » L’élu en a profité pour demander de poursuivre ce travail de fond sur les sens de circulation, à la faveur des prochains projets de logements, comme Lincrusta ou Danone. Le maire a acquiescé à cette proposition.

Rythmes scolaires

Didier Serrurier (Pour Seclin) a alors abordé un autre débat : celui du choix entre les 4 jours ou les 4 jours et demi de classe l’an prochain. « Nous souhaitons également une commission ouverte avec tous les groupes politiques sur les rythmes scolaires. » Bernard Debreu a indiqué les étapes de la concertation : « les parents seront consultés, ainsi que les enseignants, mais aussi les conseils d’écoles, comme la loi l’exige. Ensuite, un nouveau Projet Educatif Territorial sera entamé avec les parents, les enseignants, les personnels de la Ville, et bien sûr l’adjoint à l’Education. Il y aura également un vote au Conseil Municipal du 14 décembre. »

Moquette solaire sur le toit de la piscine

Cela ressemblera à un tapis souple posé à plat sur le toit de la piscine. D’ici fin 2018, une moquette solaire fera son apparition « pour maintenir en température l’eau de baignade des deux bassins de la piscine ». Avant la pose de cette moquette à énergie renouvelable, la Ville en profitera pour rénover et renforcer la toiture de la piscine. Christian Baclet (FDS) s’est interrogé sur « le surcoût de la moquette solaire, qui fait passer le chantier de 150.000 à 190.000 euros ». Alain Fruchart, adjoint au Développement Durable et à la Transition Energétique (groupe Ecologistes), a donc donné quelques chiffres édifiants : « la moquette solaire va faire économiser 56% de notre consommation de gaz pour chauffer les bassins, soit une baisse de charges de 46.000 euros par an. Par ailleurs, cela représente aussi une réduction de 4% des émissions de gaz à effet de serre de la Ville (- 26% déjà atteints en 3 ans, soit plus que notre objectif). Le retour sur investissement de la moquette solaire est d’à peine 4 ans », a souligné l’élu.

Ancien « Mondial Fleurs »

Les nouveaux propriétaires de cet ancien magasin de fleurs situé au 33, rue Roger-Bouvry, ont déposé un deuxième permis de construire pour 16 logements sur le terrain. Le premier permis a été refusé par les Bâtiments de France. Un deuxième a été déposé et va être instruit. A une question de François-Xavier Cadart, Bernard Debreu a assuré que la question du nombre de places de stationnement sera scrutée minutieusement, afin de ne pas engorger davantage les places situées sur la voie publique.

Actualisation des tarifs

Alors que la bibliothèque municipale Jacques-Estager s’apprête à vivre tout un week-end d’animations, du 13 au 15 octobre, et notamment une bourse aux CD dimanche matin, les tarifs des ouvrages sortant des collections ont été évalués comme suit : 1 euro pour les livres, BD et CD simples ; 3 euros pour les livres grand format et CD doubles ou triples.

Classes de découverte à la neige 2018

129 élèves de CM2 des écoles Jules-Verne, Dutoit et Durot partiront en classe de découverte à la neige au chalet de Ristolas du 5 au 16 février 2018. Le tarif pour les Seclinois sera de 189 euros, soit un dixième du coût réel du séjour, le reste étant financé par la Ville. Un programme alléchant attend les enfants : chiens de traîneau, visite à la citadelle de Mont-Dauphin, visite de Saint-Véran, le plus haut village d’Europe, visites de musées, randonnées en raquettes, initiation au sauvetage en montagne, etc… En plus de la classe, bien évidemment, qui sera assurée par les enseignants.

Du changement pour les arts plastiques

Le célèbre Jean-Francis Mulier ayant pris sa retraite de l’école de dessin, ce sont deux artistes seclinoises qui prennent le relais : Annie Haquette et Chantal Delval. Par ailleurs, Karine Houzé, qui animait les ateliers municipaux d’arts plastiques, sera aussi remplacée suite à sa démission. A noter que la chorale A Capella du CMEM aura également un nouveau chef de chœur.

Les 30 ans du jumelage avec Zabrze

Didier Serrurier, adjoint à la Culture, a présenté le programme copieux des 30 ans du jumelage avec notre amie polonaise de Zabrze. Après un déplacement d’artistes seclinois en Pologne et l’invitation à la fête de la ville de Zabrze, c’est un grand week-end des villes jumelées qui se profile à Seclin du 27 au 29 octobre, avec en point d’orgue un concert classique de haute qualité ET gratuit, samedi 28 octobre à 20 h 30 à la salle des fêtes. Aurélien Pascal, au violoncelle, et Alexandre Kantorow, au piano, démontreront tout leur talent de concertistes internationaux, à travers un répertoire allemand et polonais. Chopin pour adoucir les mœurs… Tous à vos agendas !