Site officiel de la ville de Seclin


Accueil du site > Actualités Seclinoises > La Fête des Harengs sous la pluie… de confettis !

La Fête des Harengs sous la pluie… de confettis !


Ni la météo pour le moins chaotique de cette saison, ni le match de football de la France n’ont contrarié le total succès de la Fête des Harengs 2016, dimanche 26 juin. Depuis sa création, en 2006, la Fête des Harengs de Seclin monte en puissance et en notoriété. C’est désormais un événement incontournable, attendu, festif et coloré qui donne du baume au cœur pour les deux prochaines années… en attendant la Fête 2018 !

Deux ans de travail pour le service Culture de la Ville, et pour les centaines de bénévoles seclinois. Deux ans de préparation, d’enthousiasme, de motivation pour une journée qui a tenu toutes ses promesses.

C’est donc sous le soleil que le campement médiéval avec ses animations concoctées par les compagnies professionnelles, artisans, et artistes a accueilli la foule des très grands jours. Démonstrations de combats de chevaliers, parcours médiévaux pour les enfants, jeux anciens, ateliers forgeron, numismatique, cuisine médiévale, arts plastiques, vente d’objets artisanaux, buvettes associatives… ont ravi le public familial, parents et enfants réunis.

600 participants dans le cortège et des milliers de spectateurs

A 15 h, un impressionnant cortège de 600 participants s’est élancé dans les rues de la capitale du Mélantois, à partir de l’Hôpital Marguerite de Flandre. Le long des rues, du monde, beaucoup de monde, sans doute des milliers de personnes pour clamer des « Oh ! » et des « Ah ! » au passage de groupes associatifs ou professionnels, tous plus colorés et festifs les uns que les autres, sur le thème médiéval, bien sûr, mais aussi sur la mer et l’Espagne.

Impossible de tous les citer, entre les nombreux géants entourant Harengus Junior et Marguerite, les deux chars des colombophiles et du comité de quartier de Burgault, les associations seclinoises, les enfants des NAP, accueils de loisirs, Conseil Municipal des Enfants, les élus, villes jumelées et Comtesses de Seclin, les groupes musicaux et l’Union Musicale, la compagnie « Trans Express », son étrange aquarium, ses marionnettes géantes, le ballet décalé de la compagnie « Remue Ménage » avec les bénévoles des Ritoudis… Et puis, le clou du spectacle : l’énorme taureau mécanique de la compagnie « Korbo », ses danseurs espagnols, et sa pluie de confettis. En un mot : Olé !

Portfolio