Site officiel de la ville de Seclin


Accueil du site > Actualités Seclinoises > La Collégiale Saint-Piat restaurée… et inaugurée

La Collégiale Saint-Piat restaurée… et inaugurée


JPEG - 1 Mo
La deuxième phase de restauration de la Collégiale Saint-Piat a été inaugurée dimanche 16 décembre

Noël 2018 restera marqué dans les annales de l’Histoire millénaire de la Collégiale Saint-Piat. C’est en effet ce dimanche 16 décembre, à l’issue de la messe, que la deuxième phase de restauration de notre Monument Historique a été inaugurée, ainsi que les panneaux touristiques de l’association de Sauvegarde de la Collégiale Saint-Piat, qui trônent fièrement aux quatre points cardinaux de la Collégiale. Les Seclinois ont fait honneur à ce grand événement, en présence de Bernard Debreu, maire de Seclin, Françoise Dumez, adjointe aux Travaux et les élus ; Colette Coignion, présidente de l’association de Sauvegarde de la Collégiale et les bénévoles ; l’abbé Bruno Courtois ; Marc Drouet, Directeur Régional des Affaires Culturelles (DRAC, Etat) ; Daniel Leroux, délégué départemental de la Fondation du Patrimoine ; et les responsables des entreprises qui ont réalisé ce chef d’œuvre.

JPEG - 799.1 ko
De nombreux Seclinois ont souhaité rendre hommage à notre "géniale Collégiale"

Les nombreux Seclinois présents à l’inauguration ont pu admirer les façades Est et Nord totalement refaites, comme les piles intérieures du chœur, celle de la crypte, avec également la mise en valeur de l’escalier antérieur de la crypte qui a plus de 1.000 ans ! La toiture a aussi été révisée… et éblouissement : 23 vitraux du chœur ont retrouvé la lumière pour notre plus grande admiration !

JPEG - 972.7 ko
Les 23 vitraux du choeur redonnent la lumière à la Collégiale, comme l’explique le maître verrier Luc-Benoît Brouard

« Deux ans et demi de travaux. 1.019.847 euros de budget, dont 399.785 euros financés par la DRAC, sans oublier les 20.125 euros de dons privés et les 22.500 euros abondés par la Fondation du Patrimoine. La Ville, propriétaire de la Collégiale, a donc investi 599.937 euros pour la restauration de notre Collégiale », a détaillé Bernard Debreu, en rendant un hommage appuyé à l’association de Sauvegarde de la Collégiale, à son fondateur, le regretté Jean-Marie Coignion, à sa présidente, Colette Coignion, à ses bénévoles très actifs et notamment Gérard Hugot, historien.

Saint-Piat 2.0 avec ses panneaux

JPEG - 1 Mo
A la découverte des panneaux touristiques créés par l’association de Sauvegarde de la Collégiale

C’est lui qui a mené de bout en bout la réalisation des panneaux touristiques qui font découvrir les trésors de la seule église collégiale encore debout au Nord de Paris. « Une nouvelle pierre précieuse pour la Collégiale », a souligné le maire. En effet, ces panneaux comportent des explications historiques, des illustrations, mais aussi des QR Codes qui permettent, une fois scannés par le smartphone, d’aller encore plus loin dans les détails, mais aussi d’avoir la traduction en anglais et en néerlandais.

Une œuvre collective

Dans leurs discours, les personnalités ont toutes marqué leur profond attachement à « notre géniale Collégiale », slogan inventé par Jean-Marie Coignion en 1999, et plus que jamais d’actualité ! Ainsi, Marc Drouet a eu des mots très forts : « le patrimoine n’appartient à personne donc à tout le monde. Comme cette Collégiale, il s’agit d’une œuvre collective. De plus, la restauration de tels édifices entretient le savoir-faire ancestral de nos artisans et artistes. »

Cette deuxième phase de restauration fait encore davantage rayonner Seclin, capitale du Mélantois et Porte Sud de la Métropole Lilloise.