Site officiel de la ville de Seclin


Accueil du site > Actualités Seclinoises > L’eau de la piscine de Seclin recyclée pour nettoyer les trottoirs

L’eau de la piscine de Seclin recyclée pour nettoyer les trottoirs


Saviez-vous que les deux balayeuses urbaines de la Ville de Seclin peuvent utiliser jusqu’à 7 mètres cube (m³) d’eau pour nettoyer les trottoirs de la commune ? 80% de cette eau est utilisée afin de retirer les déjections canines. Pour économiser la ressource naturelle et alléger les dépenses communales, trois services municipaux se sont alliés pour trouver une solution originale : l’eau de la piscine.

De ce constat, les équipes du service des sports, des service techniques et du service Agenda 21 de la Ville de Seclin ont travaillé main dans la main pour trouver une solution : continuer à rendre notre commune jolie et propre tout en gaspillant le moins d’eau possible.

Alain Fruchart, adjoint au Développement Durable et à la Transition Energétique, a présenté jeudi 25 janvier, le nouveau système de récupération d’eau de la piscine municipale. Le complexe sportif a été équipé d’un système pensé et réalisé par les équipes du service des sports, des service techniques et du service Agenda 21 de la Ville.

La mission de ce récupérateur d’eau : permettre de faire des économies très significatives. A la fois des économies financières et des économies de la ressource. "Il faut savoir que 80% de l’eau que nous utilisons dans nos balayeuses urbaines, souligne Michaël Dubois, responsable du service propreté, est exploitée pour nettoyer les déjections canines."

Une eau qui a un coût pour les finances de la Ville et pour l’environnement. "Il y a quelques mois, indique Didier Carlier, directeur du Service des Sports, nous nous sommes penchés sur le retraitement de l’eau de la piscine. Il faut savoir que pour chaque nageur, et chaque jour, nous devons recycler 30 litres d’eau. Avant, nous la rejetions dans les canalisations dédiées. Aujourd’hui, elle est réutilisée".

Un idée efficace. C’est Julien Pyck, employé municipal qui est l’instigateur du système seclinois. Avec les équipes des trois services municipaux, les plans et l’installation ont été réalisés en interne. "Ce projet municipal a un caractère innovant qui n’existe pas ailleurs, à notre connaissance." confirme Alain Fruchart. Bilan : c’est déjà 91 m³ d’eau provenant de la piscine, nettoyées du chlore, qui ont été utilisées par les balayeuses urbaines. "Nous avons même découvert que cette eau était bonne pour nos machines. Filtrée d’origine pour les nageurs, l’eau encrasse moins les filtres qui durent plus longtemps", indiquent les promoteurs de cette solution.

Bref, une excellente idée pour notre environnement et les finances de la commune.

(Reportage réalisé avec la participation de Mano Chaintreau, stagiaire en classe de 3ème)