Site officiel de la ville de Seclin


Accueil du site > Actualités Seclinoises > L’Office de Tourisme : 300 adhérents et 8 communes

L’Office de Tourisme : 300 adhérents et 8 communes


JPEG - 70.3 ko
Françoise Dumez, présidente de l’Office de Tourisme de Seclin et Environs, et Bernard Debreu, président d’honneur

La présidente de l’Office de Tourisme de Seclin et Environs, Françoise Dumez, a présenté ses vœux aux quelque 300 adhérents lundi 20 janvier à la salle Ronny-Coutteure, en présence de Bernard Debreu, maire de Seclin, Bruno Foucart, maire d’Houplin-Ancoisne, Michel Demersseman, maire de Noyelles-lez-Seclin, et des élus des autres communes partenaires : Péronne-en-Mélantois, Gruson, et Bouvines, qui ont rejoint l’Office l’an dernier, et Carvin avec laquelle les rapprochements sont en cours.

Des dizaines d’animations

Un retour en images sur l’année 2013 a permis de démontrer l’extraordinaire dynamisme de la structure et de remémorer plusieurs dizaines de sorties et manifestations, dont l’inauguration du chemin Europiat, la mise à l’honneur de l’hôtel échevinal de Noyelles désormais classé Monument Historique, les balades à thèmes à la découverte de toute la région, les journées du patrimoine en partenariat avec les associations de La Mouchonnière, la Nuit de la Chauve-Souris, en compagnie de l’association Nelle, ou encore la sortie à Rochester, en Angleterre, sur les pas de Charles Dickens, pour ne citer que ces quelques événements.

JPEG - 87.9 ko
Plus de 150 personnes ont assisté aux voeux de l’Office de Tourisme le 20 janvier

Europiat et le centenaire de la guerre 14

Puis Françoise Dumez a évoqué dans son discours les beaux projets de développement touristique qui attendent toute l’équipe et les bénévoles de l’Office de Tourisme en 2014, comme la journée Europiat le 11 mai prochain, le 800e anniversaire de la bataille de Bouvines, fin juillet, le 70e anniversaire de la Libération du Nord en septembre 1944, et bien sûr le centenaire du déclenchement de la Première Guerre Mondiale, en 1914, qui permettra d’explorer le tourisme de mémoire, très porteur dans notre région, etc… Bernard Debreu a conclu en saluant la remarquable évolution de l’Office de Tourisme depuis quelques années, et le bel avenir qui l’attend après la suite de la rénovation de la Collégiale Saint-Piat, et la transformation de l’Hôpital Marguerite de Flandre en lieu de culture et de tourisme.