Site officiel de la ville de Seclin


Accueil du site > Actualités Seclinoises > L’ESAT Malécot fête 50 ans d’inclusion

L’ESAT Malécot fête 50 ans d’inclusion


L’Etablissement et Service d’Aide par le Travail (ESAT) Malécot de Seclin a fêté ses 50 ans d’existence samedi 17 septembre, avec plus de 300 personnes (travailleurs handicapés, encadrants, et beaucoup de parents).

JPEG - 368.7 ko
Employés, encadrants, familles, élus : beaucoup de monde pour les 50 ans de l’ESAT Malécot

Situé rue du Mont de Templemars, dans la Zone Industrielle de Seclin, celui qu’on a longtemps appelé « le CAT »emploie désormais 152 personnes en situation de handicap, qui réalisent chaque jour du conditionnement, de l’assemblage, du montage, des travaux à façon… pour les entreprises et les collectivités du secteur de Seclin et environs.

JPEG - 289.9 ko
Une pièce de théâtre a été jouée par les employés de l’ESAT et les résidents du Foyer de l’Arbre de Guise

Francis Arquembourg, le directeur, toute son équipe, et le comité des parents, tous arborant des nœuds papillons blancs (clin d’œil aux Papillons Blancs de Lille, l’association qui gère l’ESAT), ont proposé une grande et belle journée de fête. Exposition de photos, pièce de théâtre de l’atelier créé par la Ville de Seclin avec les employés de l’ESAT et les résidents du Foyer de l’Arbre de Guise, plantation d’un olivier « signe de longévité, de paix, et de tolérance envers la différence », repas, danses, etc…

Inclusion et tolérance

JPEG - 325.7 ko
Francis Arquembourg, le directeur, et le maire de Seclin, Bernard Debreu

De nombreuses personnalités sont venues saluer l’initiative exceptionnelle et les valeurs d’inclusion sociale et professionnelle portées par l’ESAT Malécot, parfaitement intégré dans la vie seclinoise : les députés des 5e et 6e circonscriptions, le maire de Wattignies, le maire de Seclin, Bernard Debreu, et Robert Vaillant, adjoint à la Santé et au Handicap – qui fut d’ailleurs longtemps directeur des Ateliers Malécot -, Alain Fruchart, adjoint au Développement Durable, et Florence Bobillier, présidente des Papillons Blancs de Lille. « Avec l’ESAT, avec le Foyer de l’Arbre de Guise, avec la section sport adapté du Ping Pour Prétexte, Seclin veut continuer à être une ville inclusive et tolérante », a souligné Bernard Debreu.