Site officiel de la ville de Seclin


Accueil du site > Actualités Seclinoises > L’AADVAH aide 800 victimes d’accidents ou de maladies

L’AADVAH aide 800 victimes d’accidents ou de maladies


JPEG - 148.2 ko
Jean-Marie Vandriessche, Gabriella Bartos, et Marguerite-Marie Hélin

L’Association d’Aide et de Défense des Victimes Accidentées et Handicapées (AADVAH) a son siège à Seclin, mais c’est l’une des seules associations de France dans ce domaine qui demande des connaissances juridiques très pointues.

De plus, Jean-Marie Vandriessche, son président, œuvre depuis 57 ans pour obtenir réparation du préjudice subi par les personnes victimes d’un accident du travail ou d’une maladie professionnelle.

C’est cette expérience et expertise hors du commun qui explique que l’AADVAH compte près de 800 adhérents.

750 dossiers en cours

Lors de l’assemblée générale, samedi 14 mars salle Coutteure, Jean-Marie Vandriessche, président, Gabriella Bartos, vice-présidente, Marguerite-Marie Hélin, trésorière, et les bénévoles du bureau, ont dressé le portrait d’une association incontournable pour la défense des salariés.

Une association très active : 96 nouveaux dossiers ouverts et 750 en cours, des avocats conseils, un médecin conseil, une juriste à plein temps et bientôt un assistant jurique, un loto chaque année, un spectacle patoisant prévu pour le 25 octobre 2015 avec Emile Ladon et Simon Colliez…

La preuve de ce dynamisme par les chiffres : « nous avons reçu 4.500 personnes en rendez-vous en 2014, pour un total de 7.853 heures », a souligné Jean-Marie Vandriessche, tandis que Marguerite-Marie Hélin présentait « un excédent financier de 10.351 euros grâce à la tombola et à l’augmentation des dons qui sont défiscalisés. »

Le Monument des Mutilés a 40 ans

Face à ces résultats plus que probants, Stéphanie Leroux, adjointe aux Associations de Seclin, Robert Vaillant, conseiller délégué à la Santé et au Handicap, et Sébastien Huyghe, député, ont logiquement félicité l’AADVAH pour le service rendu aux victimes : un service juridique qui débouche sur des indemnisations, mais également un soutien moral indispensable.

L’action de l’AADVAH s’inscrit dans la durée, et Jean-Marie Vandriessche a invité toute l’assemblée au défilé du 1er mai à Seclin, qui fera étape au Monument des Mutilés, le seul de France, situé à côté du Monument aux Morts, et qui célébrera ses 40 ans cette année.