Site officiel de la ville de Seclin


Accueil du site > Actualités Seclinoises > Hôpital, sécurité, subventions, biodiversité… un menu complet !

Conseil Municipal

Hôpital, sécurité, subventions, biodiversité… un menu complet !


Des sujets très diversifiés et tous essentiels pour la Ville ont été débattus au dernier Conseil Municipal de l’année 2014, vendredi 12 décembre. Voici les principaux points soumis au vote.

Centre Hospitalier et Marguerite de Flandre

Les coopérations sont anciennes. Depuis plusieurs années, le directeur du Centre Hospitalier de Seclin est aussi celui de Carvin. C’est donc logiquement qu’a été actée la naissance du « Groupe Hospitalier Intercommunal Seclin-Carvin ». Cette délibération somme toute anodine a déclenché le débat autour de l’avenir de l’Hôpital Marguerite de Flandre. François-Xavier Cadart, pour l’opposition, a regretté « avoir appris par la presse la vente de l’Hôpital Marguerite de Flandre » et a estimé « avoir été mis devant le fait accompli ». Le maire, Bernard Debreu, a alors expliqué la situation précise : « la question de l’avenir de Marguerite de Flandre, propriété du Centre Hospitalier, n’est pas une découverte. Il faut 5 millions d’euros rien que pour faire les réparations essentielles. Ni le Centre Hospitalier, ni la Ville ne peuvent financer cela. C’est pourquoi, ensemble, nous avons voté une délibération à l’unanimité ici même il y a deux ans, afin de mener une étude. » Celle-ci préconisait entre autres « une médiathèque dans une partie du site, mais les bâtiments ne sont pas adaptés selon l’avis même des bibliothécaires, et cela aurait coûté trois fois plus cher que d’en construire une neuve. Cette option a donc dû être abandonnée. » Quelques mois plus tard, « deux groupes immobiliers ont annoncé leur intérêt pour la restauration de Marguerite de Flandre, comme cela se fait avec succès dans les anciens hospices de Valenciennes, Douai, ou Arras. Un jury très large est en train d’examiner les propositions, mais le choix n’est pas fait. Le Conseil de Surveillance de l’hôpital doit décider fin janvier prochain. Ce qui est sûr, c’est que le Centre Hospitalier et la Ville ont la même exigence : l’ouverture au public des jardins, du cloître, de la salle des malades, et de la chapelle. » Le maire a assuré que « lorsqu’un projet sera assez solide, il sera présenté aux élus ». Il a enfin tenu à démentir des rumeurs sorties de nulle part : « La Fête des Harengs n’est en aucun cas remise en question ! Et Marguerite de Flandre sera toujours ouverte au public, et sans doute même plus qu’avant ! »

Seclin centre d’enregistrement pour le logement

Actuellement, 700 familles seclinoises sont en attente d’un logement locatif, et 1.600 sont enregistrées en Préfecture, avec au moins comme l’un des choix la ville de Seclin. Pour y voir plus clair, faciliter les démarches des agents du service Logement de la Ville, et répondre plus rapidement aux questions des Seclinois sur leur demande de logement, Seclin va devenir centre d’enregistrement de demande de logement locatif social.

Subventions aux associations

En raison de l’augmentation des bénéficiaires de l’aide sociale, de la baisse du taux d’occupation du logement-foyer Daniel-Sacleux, et de l’augmentation des frais infirmiers pour un nombre croissant de patients très âgés, le budget du CCAS de 300.000 euros doit être complété par une somme de 60.000 euros. L’UCASS (Union des Commerçants, Artisans, et Services Seclinois) recevra 9.600 euros pour les animations commerciales en centre-ville, comme celle qui se déroule actuellement avec le Marché de Noël, et la Quinzaine Commerciale de Noël dans vos boutiques de proximité. Plusieurs associations sportives ont également obtenu une subvention pour des événements exceptionnels.

Service Municipal de Prévention Urbaine

Le chef du SMPU, qui est à l’origine policier municipal à Lille, est mis à disposition de la Ville de Seclin pour diriger le SMPU. Sa mise à disposition vient d’être prolongée de 3 ans. Une excellente nouvelle pour tous les élus qui louent « le travail remarquable effectué par le SMPU auprès des Seclinois ».

Le débat sur la création ou non d’une police municipale a quand même refait surface, entre l’opposition qui souhaite « l’instauration d’une police municipale aux prérogatives élargies pour seulement 225.000 euros de plus, ainsi que la vidéosurveillance » et le maire, qui constate que « toutes les villes qui ont une police municipale connaissent les mêmes phénomènes de délinquance : le vol de roues, les dégradations, l’installation illicite de gens du voyage, les vols de câbles, etc… » Concernant la vidéosurveillance, Bernard Debreu a expliqué : « j’ai demandé au Préfet de police ce qui serait faisable à Seclin. C’est le responsable de ces questions qui m’a lui-même répondu qu’à Seclin, la vidéosurveillance ne servirait à rien, car la commune est très étendue, et que les actes de délinquance ne sont pas assez concentrés à des endroits précis. »

Seclin : une ville de plus en plus durable

La Ville, qui a déjà élaboré de nombreuses actions avec l’Agenda 21 entre 2008 et 2014 va accroître encore son engagement. Seclin sera ainsi la première commune de Lille Métropole à signer la Convention des Maires pour la réduction de 30% de ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2020. Un plan pluriannuel d’énergie durable verra également le jour. Un comité de pilotage évaluera l’efficacité de ces dispositifs.

Par ailleurs, pour l’entretien des espaces verts et la promotion de la biodiversité, Seclin, qui a déjà réduit de 75% les produits phytosanitaires, s’oriente vers le « zéro phyto » d’ici 3 ans.

Rappelons que la Ville vient d’être primée pour son engagement en faveur de la biodiversité en obtenant deux libellules à un concours national, et en devenant « Oasis Nature » grâce à son remarquable jardin botanique derrière l’Hôtel de Ville.

Tarif du repas au foyer Sacleux inchangé

Les retraités connaissent actuellement d’importantes difficultés financières. C’est pourquoi la Ville a décidé de maintenir, cette année encore, le tarif du repas au même prix : 6,63 euros/repas.

Le Contrat Enfance Jeunesse renouvelé

C’est la convention avec la CAF qui permet à la Ville de proposer les très nombreuses activités aux enfants et aux jeunes Seclinois, à des prix défiant toute concurrence. Ce contrat va être renouvelé pour 3 ans.

Participation pour l’Immaculée Conception

Entre la Ville et le groupe scolaire Immaculée Conception, les relations sont excellentes. C’est ce qui a permis de renouveler la convention de participation de la commune pour chaque élève seclinois de primaire scolarisé à 528 euros/an. Ce tarif est le même que sous la précédente mandature, et sera valable jusqu’en 2020.

Changement d’horaires à la maternelle La Fontaine

A la demande des parents et des enseignants, les horaires de l’école maternelle La Fontaine seront légèrement décalés, pour permettre aux parents d’emmener leurs enfants à l’école primaire puis à l’école maternelle. Les petits auront cours dès janvier 2015 de 8 h 40 à 11 h 40 et de 13 h 25 à 16 h 25.