Site officiel de la ville de Seclin


Accueil du site > Actualités Seclinoises > « Europiat » sur le chemin de Saint Piat

« Europiat » sur le chemin de Saint Piat


Seclin est plus que jamais au cœur de l’Europe. Le projet touristique transfrontalier « Europiat », conçu par des collectivités et des associations de part et d’autre de la frontière belge, et entièrement financé par l’Union Européenne, en témoigne.

JPEG - 148.2 ko
Alain Bernard, maire de Bouvines et président de Bouvines 2014

Mercredi 30 novembre, Alain Bernard, maire et président de « Bouvines 2014 », Bernard Debreu, maire de Seclin, Françoise Dumez, présidente de l’Office de Tourisme de Seclin, Colette Coignion, présidente de l’association de Sauvegarde de la Collégiale Saint-Piat de Seclin, mais aussi des responsables de la ville de Tournai, de la Société Historique du Pays de Pévèle, et de l’association belge Ligne 4, ont officiellement présenté ce projet de mise en valeur du chemin de Saint Piat qui profitera à tous les amoureux de nature et de patrimoine architectural et historique.

Une carte, des panneaux, et une fête

JPEG - 118.9 ko
Seclin est très impliquée dans le projet de chemin de Saint Piat

« Le projet Europiat consiste à utiliser tous les atouts du chemin de 32 km emprunté par Saint Piat, au IIIe siècle, depuis Tournai où le martyr a vécu jusqu’à la Collégiale de Seclin où il est enterré, en passant par la plaine de Pévèle et Bouvines », ont expliqué les créateurs de ce projet transfrontalier à juste titre récompensé par un financement assuré entièrement par l’institution européenne.

Trois actions de mise en valeur sont prévues dans un premier temps, à partir de 2012 : « la publication d’une carte qui trace le chemin pour les amateurs de balades et donne des indications sur les trésors à découvrir le long du parcours ; la pose de panneaux explicatifs à Tournai, Bouvines et Seclin ; et l’organisation d’une grande fête annuelle commune à nos trois secteurs. On peut imaginer par exemple proposer au public un rallye découverte familial », précisent les porteurs de ce projet, soudés par la passion de leur terroir... qui ne connaît aucune frontière.