Site officiel de la ville de Seclin


Accueil du site > Actualités Seclinoises > Elisabeth Demeulier vient de fêter ses 100 ans

Elisabeth Demeulier vient de fêter ses 100 ans


Élisabeth Villette-Demeulier vient de souffler sa 100ème bougie au sein de l’EPHAD Les Augustines de Seclin.

Née le 20 novembre 1914, Élisabeth Villette-Demeulier est une Seclinoise qui connait bien sa ville. Il faut dire que cette charmante arrière grand-mère, qui vient de fêter ses 100 ans au sein de la maison de retraite Les Augustines, en a vu des évolutions.

Elle a commencé à travailler à l’âge de 14 ans, dans le textile, pour l’entreprise Agache. Elle rejoindra ensuite la société Deruel. Elle se souvient de cette époque, ses parents avaient protégé un parachutiste britannique durant la guerre. Ils tenaient le café de "La Briqueterie" près de la sucrerie Dujardin de Seclin.

Élisabeth adorait le vélo, le tricot et son petit verre d’alcool, finissant lui aussi par O. Le 15 mai 1937, le grand amour seclinois lui tombe dans les bras. Un cheminot d’Hellemmes avec qui elle va se marier et avoir deux enfants, Thérèse et Marie-Noëlle. "Mémé" Élisabeth, comme l’appelle tendrement sa famille, a deux petites filles et quatre arrière-petits-enfants, dont la plus jeune va fêter ses 4 ans dans quelques semaines.

Depuis six mois, Élisabeth vit des moments heureux au sein de l’EPHAD Les Augustines, la maison de retraite du Centre Hospitalier de Seclin. Pour preuve, mardi 20 novembre, la famille, les amis, le personnel, les bénévoles de Vivre Ensemble, et les résidents de l’établissement pour personnes âgées de la commune, ainsi que le maire Bernard Debreu, Francine Hamard-Delecroix, adjointe déléguée à l’action sociale et auprès des seniors, ont fêté comme il se doit la nouvelle centenaire seclinoise. Un rendez-vous en chansons, avec Marius Thuilliez, avec le sourire de la doyenne des Seclinoises Marie Delassale (100 ans et 8 mois) et un petit verre de ce liquide dont la dernière lettre se termine par un O, le petit péché mignon de « mémé » Élisabeth.