Site officiel de la ville de Seclin


Accueil du site > Actualités Seclinoises > Ecole Dutoit : contre le racisme, pour la tolérance

Ecole Dutoit : contre le racisme, pour la tolérance


C’est un travail sur le respect, sur la tolérance, et contre le racisme qui traverse toutes les classes du CP au CM2, tous les apprentissages, et qui se décline pendant toute l’année scolaire.

JPEG - 371.8 ko
Les 158 élèves de l’école Dutoit ont réfléchi ensemble à des solutions pour communiquer sans violence ni discrimination

A l’école élémentaire Adolphe-Dutoit, Patricia Jandrzejewski, la directrice, et tous ses collègues enseignants, ont réuni les 158 élèves, mercredi 30 mars, dans le cadre de la Semaine nationale de lutte contre le racisme et l’antisémitisme.

Pendant la première partie de la matinée, les enfants ont été répartis en deux groupes pour réfléchir ensemble, échanger, débattre sereinement et spontanément sur ces notions de respect de la différence, de tolérance, de communication non violente qui sont essentielles pour vivre bien en société.

S’accepter les uns les autres

JPEG - 319.8 ko

A partir de petits films d’animation ou de mises en situation, chacun a pu s’exprimer sur ce qu’il ressent et trouver des réponses communes, des moyens simples et concrets pour que tous les enfants s’acceptent tels qu’ils sont, en respectant les différences de chacun.

La méditation contre le stress

Après la récréation, tous les élèves se sont retrouvés pour partager le bilan de leur réflexion. « Par la suite, chaque élève retournera dans sa classe pour écrire un poème, une chanson, tourner une vidéo… sur ce thème du respect et de la tolérance », précise la directrice, qui souhaite développer des outils innovants et efficaces pour que l’école soit véritablement le lieu de l’égalité et de la fraternité.

Ainsi, outre cette matinée commune sur la tolérance, le dialogue, et le respect, un autre projet est en cours : les CM2 de l’école Dutoit apprennent en effet la méditation pour mieux surmonter le stress, et d’ici la fin de l’année, ils formeront eux-mêmes leurs camarades. Un investissement personnel de chaque élève pour vivre mieux tous ensemble.