Site officiel de la ville de Seclin


Accueil du site > Actualités Seclinoises > Des tilleuls de la drève aux 281 platanes du canal de Seclin

Des tilleuls de la drève aux 281 platanes du canal de Seclin


Balade instructive, lundi 11 juillet, proposée par l’Office de Tourisme de Seclin et Environs sur le thème des « arbres remarquables ». Maxime Calis, guide-conférencier, a fait partager d’intéressantes connaissances et force anecdotes à une bonne vingtaine de personnes venues participer à cette balade, adhérents de l’Office de Tourisme et Seclinois curieux inscrits, entre autres, dans le cadre de l’opération estivale « Nos Quartiers d’Eté ».

Les « arbres remarquables », c’est un label décerné en 2016 par l’association ARBRES à l’alignement des 281 platanes qui se trouve le long du canal de Seclin, principalement sur notre commune. Le circuit a bien sûr conduit le groupe de promeneurs jusqu’à cet alignement. Au préalable, la balade a débuté par la drève de l’hôpital, entre l’Hôtel de Ville et l’hôpital Notre-Dame. « Drève, a expliqué Maxime Calis, vient d’un mot néerlandais qui signifie allée. Cette drève – comme on appelle ce type d’allée dans notre région – est récente puisqu’elle a été créée dans le seconde moitié du 19ème siècle à l’initiative de Charles Marteau, architecte, pour offrir une belle perspective face à l’hôpital Notre-Dame. » Et ce sont les tilleuls qui ont été choisis pour border cette allée, un arbre qui a marqué l’histoire puisque le roi Saint-Louis rendait la justice sous un tilleul (et non sous un chêne) et que lors de la Révolution française de nombreux « arbres de la liberté » ont été plantés, principalement des tilleuls. Après l’avenue des Marronniers, direction les berges du canal vers l’ « alignement arboré remarquable » de platanes puis vers le parc des Epoux-Rosenberg où se trouve de nombreux arbres qui valent le détour comme ce gingko biloba plus que centenaire, l’arbre aux cent écus. La balade s’est terminée au parc de la Ramie : un goûter a été offert aux participants par l’épicerie solidaire « Le Bol d’Air ».