Site officiel de la ville de Seclin


Accueil du site > Actualités Seclinoises > Cure de jouvence pour la Zone Industrielle

Cure de jouvence pour la Zone Industrielle


L’association syndicale des propriétaires et usagers de la zone industrielle (ASPUZI), présidée par Pierre Sézille de Mazancourt, a tenu son assemblée générale le 25 janvier au lycée professionnel de Seclin.

JPEG - 749.7 ko
Le bureau de l’association des propriétaires et usagers de la Zone Industrielle

Un signe fort, alors que les entrepreneurs de la Zone Industrielle entretiennent un partenariat soutenu avec le lycée et ses élèves depuis 30 ans. Sandrine Benafquir, proviseure, et l’ASPUZI ont d’ailleurs signé une convention de renouvellement pour favoriser les stages des élèves en entreprise, et poursuivre les projets (installation d’une imprimante 3D et kit solaire pour le projet de coopération internationale entre la Ville de Méguet, au Burkina Faso, et la Ville de Seclin qui sont jumelées).

L’échangeur en bonne voie

JPEG - 765.4 ko
Le maire de Seclin a fait le point sur l’échangeur de Templemars, en cours

En présence des maires de Seclin, Noyelles-lez-Seclin, et Templemars, Philippe Michel, vice-président de l’ASPUZI, a dressé le bilan d’une zone d’activités qui sait se renouveler après 50 ans d’existence.

La Zone Industrielle compte en effet 232 entreprises et plus de 8.000 salariés. En 2015, on compte 7 arrivées pour 5 départs « en raison de l’attractivité géographique, proche de Lille et de l’autoroute ». Reste à régler la thrombose routière, d’où l’impatience des entrepreneurs à voir arriver l’échangeur de Templemars, qui permettra de fluidifier l’accès à Unexpo et à la Zone Industrielle.

Comme l’a indiqué Bernard Debreu, maire de Seclin, « l’échangeur est désormais en bonne voie avec un budget de 15 millions d’euros inscrit au contrat de plan Etat-Région-Métropole et des études d’impact en cours. » Il a également annoncé sa rencontre, début février, avec le président de la Région, Xavier Bertrand, afin de faire avancer également les grands projets ferroviaires (RER, gare TGV…)

Signalétique, site internet, crèche, conciergerie

Même si l’installation illicite de caravanes de gens du voyage sur les parkings des entreprises reste un problème récurrent, les responsables de la zone ont développé plusieurs aspects positifs.

André Le Morvan a insisté sur le partenariat fécond avec le lycée de Seclin, et le collège Voltaire de Wattignies. Quant à Ingrid Van Nieuwenborg, elle a proposé la création d’une crèche interentreprises, et d’une conciergerie mutualisée qui permettrait de rendre de nombreux services du quotidien aux salariés des entreprises. Enfin, madame de Mazancourt est revenue sur la refonte globale de la signalétique et du site internet, qui permet davantage d’interactivité : www.zi-lille-seclin.com