Site officiel de la ville de Seclin


Accueil du site > Actualités Seclinoises > Contre les intrusions illégales : que fait la Ville ?

Contre les intrusions illégales : que fait la Ville ?


C’est la question qui revient ici ou là au coin de la rue... et surtout sur les réseaux sociaux : "pour éviter au maximum les intrusions illégales de caravanes de gens du voyage sur les espaces publics, que fait la Ville ?"

JPEG - 162.2 ko
Les agents de la Ville ont bravé la canicule pour sécuriser en urgence La Mouchonnière, entre autres

Nous ne reviendrons pas sur le fait que la Ville a déjà fait l’essentiel à la fin des années 1990 en acceptant la création d’une aire officielle d’accueil des gens du voyage, gérée par la Métropole, en face du Domaine Napoléon. Seclin a donc déjà fait l’essentiel en se mettant d’emblée en règle avec la loi Besson, qui oblige - normalement... - toutes les communes de plus de 5.000 habitants à se doter d’une aire d’accueil des gens du voyage.

Malgré cela, et comme c’est le cas à Wattignies, Templemars, Houplin-Ancoisne, Noyelles-les-Seclin, etc..., les intrusions illégales sont récurrentes.

JPEG - 100.8 ko
Des blocs de béton au Parc de la Ramie

Des obstacles pour empêcher les intrusions

Seule solution pour se défendre - en attendant que tout le monde respecte la loi -, poser des obstacles dissuasifs aux accès des espaces publics.

JPEG - 182.9 ko
Des containers au stade Jooris, en attendant un dispositif pérenne à la rentrée

C’est ainsi que les agents des Services Techniques de la Ville ont bravé la canicule depuis le début de la semaine pour renforcer en urgence tous les dispositifs : des containers devant le stade Jooris, des blocs béton au Parc de la Ramie, un portail automatique fermé côté rue des Martyrs, ou encore des rochers de 750 kilos à La Mouchonnière. D’autres mesures pérennes seront prises à la rentrée.

JPEG - 145.2 ko
L’entrée de l’espace vert de La Mouchonnière côté rue du Fourchon