Site officiel de la ville de Seclin


Accueil du site > Actualités Seclinoises > Commissariat de Wattignies : priorité du Préfet

Commissariat de Wattignies : priorité du Préfet


C’est une très bonne nouvelle : comme il s’y était engagé à la demande de Bernard Debreu, maire de Seclin, le préfet, Michel Lalande, s’est rendu au commissariat de Wattignies, lundi 15 janvier, avec les maires de Seclin, Wattignies et Templemars, ainsi que le député de la 5e circonscription.

JPEG - 851.8 ko
Les maires et le député, avec le Préfet de Région, au commissariat de Wattignies, qui doit être reconstruit et suffisamment doté en policiers

L’objectif : se rendre compte de l’urgence de reconstruire ce commissariat et de le doter en effectifs suffisants.

La commune de Seclin – comme son poste de police - dépendent du commissariat de Wattignies en matière de sécurité. Or, le commissariat, situé dans un appartement du quartier du Blanc Riez, est complètement vétuste et pas du tout adapté aux missions des 52 policiers qui doivent assurer la sécurité des 77.000 habitants de Wattignies, Seclin, Ronchin, Faches-Thumesnil, Lesquin, Templemars, Houplin-Ancoisne, Noyelles-les-Seclin, et Vendeville ! Il est donc très urgent de construire un nouveau commissariat, et de le doter au minimum de 55 policiers nationaux.

Un budget réservé

JPEG - 2 Mo

On parle de ce projet depuis des années… Mais la très bonne nouvelle, c’est que « j’ai inscrit le commissariat de Wattignies en toute première priorité pour les Hauts de France », a annoncé le préfet. L’Etat a aussi dégagé un budget de « 100.000 euros pour effectuer les études préalables », et l’objectif est de « déposer le permis de construire fin 2018, pour une première pierre en 2019, et une inauguration fin 2020-début 2021. »

Les maires de Seclin, Wattignies, Templemars, et le député, présents lors de la rencontre, restent bien sûr prudents, mais saluent cette avancée : « le commissariat de Wattignies est désormais prioritaire. »