Site officiel de la ville de Seclin


Accueil du site > Actualités Seclinoises > Commémoration du 11 novembre sous le signe de l’intergénérationnel

Commémoration du 11 novembre sous le signe de l’intergénérationnel


Plus de 300 personnes, dont Bernard Debreu, le Maire, de nombreux élus, anciens combattants, élèves de l’école Jules Verne, du collège Jean-Demailly et d’associations locales (Athlétisme club, Gymnastique Saint-Piat...) ont participé, mercredi 11 novembre, à la commémoration rappelant l’Armistice du 11 novembre 1918.

Un moment fort pour la commune et ses habitants. Après avoir traversé la ville, le cortège intergénérationnel emmené par les musiciens de l’Union Musicale, s’est arrêté devant le Monument aux Morts pour les traditionnels dépôts de gerbes. Des fleurs déposées par le première Magistrat, ainsi que par Stéphanie Leroux, adjointe aux Fêtes et Cérémonies, les anciens combattants et des collégiennes seclinoises.

Un spectacle fort et poignant des élèves de l’école Jules-Verne

Un cortège qui s’est ensuite rendu à la salle des fêtes pour découvrir le film réalisé par le service Communication de la Ville. Cette année, la production a retracé le conflit. Le film a permis de suivre les élèves de CM2 de l’école Jules-Verne lors d’un voyage de classe dédié à la Première Guerre Mondiale. " Je suis plus que jamais ému et reconnaissant envers les très nombreux Seclinois qui poursuivent avec nous l’indispensable travail de mémoire ", souligne Bernard Debreu dans une salle des fêtes comble. A noter l’intervention très remarquée de Patricia Picques, l’Inspectrice de l’Education Nationale, venue saluer le travail de la commune et annoncer la sélection de l’école Jules-Verne comme établissement modèle pour l’Education Nationale en ce qui concerne les commémorations du 11 novembre.

Une commémoration qui s’est conclue par l’exceptionnel spectacle des élèves de Mmes Tocque, Beaufauchet et Vanhoenacker, de l’école Jules-Verne. Des enfants secondés par les animateurs des Nouvelles Activités Péri-Educatives et les membres de l’Atelier Fait Main de la Mouchonnière. Les enfants ont retracé la vie et le combat de femmes qui ont marqué la Première Guerre Mondiale, de Louise de Bettignies à Marie Curie, en passant par toutes ces courageuses anonymes, infirmières ou ouvrières, sur le front et dans les usines.

Une page d’histoire partagée par les Seclinois

L’Armistice du 11 novembre 1918 marque la fin de la Première Guerre Mondiale et la capitulation de l’Allemagne après 4 ans d’un conflit meurtrier qui aura tué 19 millions d’hommes, de femmes et d’enfants. La France comptait 39,6 millions d’habitants. 1,4 millions de militaires et 300.000 civils vont mourir durant le conflit. 4.266.000 militaires et civils seront blessés.

Portfolio