Site officiel de la ville de Seclin


Accueil du site > Actualités Seclinoises > Carine Blondeau ou l’art du contraste

Carine Blondeau ou l’art du contraste


Carine Blondeau, installée avec sa famille à Seclin depuis un an, a peint sur commande des trompe-l’œil, des œuvres classiques et figuratives pendant une dizaine d’années. Mais cet artiste peintre depuis 15 ans, également professeur d’arts plastiques et d’arts appliqués dans l’Education nationale, préfère volontiers s’exprimer en noir et blanc. « Ce qui est intéressant avec le noir, c’est de réussir à faire ressortir et s’exprimer la lumière. » Son matériau de prédilection : le papier blanc, kraft, de soie, calque que l’on peut plisser, froisser. Encres, fusain, acrylique, collages permettent de donner libre cours à des variations abstraites, des esquisses comme ici l’apparition stylisée d’un cygne. Le peintre Pierre Soulages inspire son travail. Lors du vernissage de l’exposition le 4 mars à l’Hôtel de Ville, Bernard Debreu, le maire, et Didier Serrurier, adjoint à la culture, ont salué l’œuvre en évolution et les tableaux tout en contraste de Carine Blondeau qui, comme Picasso, a commencé par la peinture classique et très figurative. Carine Blondeau confie : « progressivement, je vais vers la couleur ». Vous pourrez la retrouver en plein travail autour de la collégiale Saint-Piat en septembre avec d’autres artistes seclinois et des artistes polonais de notre ville jumelle de Zabrze.

Découvrez l’exposition des œuvres de Carine Blondeau sous le titre « Impressions, expressions » présentée dans le hall de l’Hôtel de Ville jusqu’au 26 mars.