Site officiel de la ville de Seclin


Accueil du site > Actualités Seclinoises > CPAM : un courrier à 4 mains et une pétition

CPAM : un courrier à 4 mains et une pétition


Suite au projet de la direction de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie de Lille-Douai de fermer ses 10 antennes locales, dont celle de la rue des Martyrs à Seclin, la mobilisation pour le maintien de ce service public indispensable à la population de tout notre territoire s’amplifie.

Dès l’annonce, le maire, Bernard Debreu, ainsi que les membres du Comité de Défense des Services Publics de Proximité de Seclin, dirigé par Guy Payen, ont exprimé clairement leur refus de voir l’antenne CPAM de Seclin fermée.

4 maires refusent la fermeture de leur CPAM

Il y a quelques jours, les maires de Lille, Saint-André, Seclin et Somain ont cosigné un courrier au directeur de la CPAM pour le faire revenir sur son projet de suppression du service public de proximité de l’assurance maladie.

Une pétition est lancée

Par ailleurs, une action commune du maire et du Comité de Défense des Services Publics est lancée ces jours-ci : une pétition pour exiger le maintien de l’antenne CPAM et pour préserver les services publics de proximité. Elle est disponible à partir de ce mardi 7 juin à l’Hôtel de Ville et dans les principaux lieux d’accueil de la mairie. D’autres actions se préparent également. Nous vous en reparlerons…

Signer la pétition en la téléchargeant ICI. Document à retourner à l’Hôtel de Ville de Seclin ou dans les différents points municipaux suivants : Château Guillemaud, Bibliothèque, CMEM, Piscine ou Crèche.

Documents joints