Site officiel de la ville de Seclin


Accueil du site > Actualités Seclinoises > C’était le 41e et dernier conseil municipal du mandat

C’était le 41e et dernier conseil municipal du mandat


En 6 ans de mandat, 41 conseils municipaux se sont déroulés à l’Hôtel de Ville, pour les 33 élus de Seclin. 686 délibérations ont été examinées, 585 votées à l’unanimité, 61 votes contre, et 40 abstentions. A l’issue du dernier conseil municipal du mandat, qui s’est déroulé vendredi 17 janvier, le maire, Bernard Debreu, a conclu la séance par ces quelques chiffres en remerciant tous les élus du conseil pour leur travail depuis 2008. Ce dernier conseil avait un ordre du jour plutôt léger et technique. Il y fut question notamment de la Maison de l’Emploi et de subventions.

Maison de l’Emploi : nouvelle convention

La Ville de SECLIN est l’un des membres constitutifs de la Maison de l’Emploi Pévèle-Mélantois-Carembault, et travaille au quotidien avec cette structure dont le but est de mettre en relation tous les acteurs de l’emploi (demandeurs d’emploi, Pôle Emploi, entreprises, collectivités…), afin de favoriser l’insertion et la reprise d’emploi pour les habitants du territoire qui en sont privés, ou encore la formation professionnelle, la reconversion, etc... La Maison de l’Emploi a d’ailleurs une antenne à Seclin, couplée avec la Mission Locale, et qui se situe allée de la Vinaigrerie, aux Jardins du Moulin dans le centre-ville.

Lors du conseil municipal, les élus ont adopté à l’unanimité la nouvelle convention constitutive valable pour les 5 prochaines années.

Subventions

Pour pouvoir continuer à travailler en attendant le vote du budget, en avril, plusieurs structures ou associations se sont vu octroyer des subventions : 400.000 euros pour le Centre Communal d’Action Sociale 45.874 euros pour le Comité des Œuvres Sociales de la Ville 77.631 euros pour l’Office de Tourisme de Seclin et Environs.

Par ailleurs, l’association Main dans la Main, qui œuvre notamment dans le quartier de La Mouchonnière, organise pour la première fois un séjour à la neige pour 42 personnes du 28 février au 9 mars. Une subvention exceptionnelle de 2.500 euros lui est accordée au titre de la Politique de la Ville. Ces subventions ont été adoptées à l’unanimité.