Site officiel de la ville de Seclin


Accueil du site > Actualités Seclinoises > AADVAH : « L’union fait la force » des 700 adhérents

AADVAH : « L’union fait la force » des 700 adhérents


C’est par un hommage appuyé à Jean-Marie Vandriessche qu’a débuté l’assemblée générale de l’AADVAH [Association d’Aide à la Défense des Victimes Accidentées et Handicapées], samedi 14 avril, à la salle Coutteure. En effet, le fondateur et président pendant 59 ans de l’association de défense des victimes d’accidents du travail ou maladies professionnelles, était absent pour la première fois de sa vie pour des raisons de santé. Mais comme l’ont souligné Régis Mathieu, président, Gabriela Urbanke-Bartos, secrétaire générale, Bruno Gottiniaux, trésorier, toute l’équipe des bénévoles très impliqués, ainsi que Robert Vaillant, conseiller délégué de Seclin à la Santé et au Handicap, Thierry Lazaro, maire de Phalempin et ancien député, Mathilde Quelo, juriste, et Me Olivier Lecompte, avocat-conseil de l’AADVAH, cette association est unique en son genre en France, elle est forte de 700 adhérents, et permet de faire reconnaître les droits des personnes victimes d’accidents du travail ou de maladies professionnelles.

Ce qui devient de plus en plus difficile avec une MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) débordée par 8.000 dossiers en souffrance, et des tribunaux dont les délais ne cessent de s’allonger et dont les indemnisations se réduisent comme peau de chagrin !

60 nouveaux dossiers, des milliers d’heures de travail

Pas moins de 600 dossiers étaient en cours de traitement en 2017, dont 60 nouveaux. Victimes de l’amiante, de maladies telles que la fibromyalgie, ou d’accidents dus au travail, les cas sont très divers, et sérieux. C’est pourquoi les bénévoles, la juriste, et l’avocat-conseil passent des milliers d’heures à défendre les droits des victimes.

Si la gestion de l’AADVAH est très saine, il faut des fonds importants pour traiter tous les dossiers. En plus des cotisations, l’AADVAH organise donc des animations : un loto et un repas annuels.

Les dons sont également vivement encouragés, d’autant que 66% de la somme donnée est déductible des impôts ! La devise de l’AADVAH, issue de la fable « L’aveugle et le paralytique », reste plus que jamais : l’union fait la force !

AADVAH 12, rue des Comtesses B.P 90412 – 59474 Seclin Cédex. 09.75.20.76.28. aadvah@wanadoo.fr . Permanences mercredi et vendredi de 14 h à 18 h et samedi de 8 h à 11 h.